/travel/destinations
Navigation

Un week-end à Surf City USA

Coup d'oeil sur cet article

Avec 16 km de plages, du soleil à l’année et ce genre d’ambiance décontractée qui donne envie de passer sa vie en sandales, Huntington Beach est une escale toute désignée pour ceux qui souhaitent vivre la «beach culture» californienne à son meilleur. Voici un petit guide pour découvrir celle qui s’est donné le surnom de Surf City USA, au coeur du fameux comté d’Orange.  

QUOI FAIRE    

Du surf, bien sûr  

  

  

Huntington Beach (ou HB pour les intimes) a une longue histoire d’amour avec le surf, discipline hawaïenne qui a fait son apparition sur la côte californienne au tournant du 20e siècle. Ici, les compétitions locales et internationales se succèdent depuis des décennies, mais on trouve des vagues pour tous les goûts. Il n’y a donc pas meilleur endroit pour s’initier ou parfaire sa technique. De nombreuses écoles offrent des cours ou la location de planche. Même l’hôtel Hyatt Regency s’y est mis avec un forfait «surf & turf» comprenant une leçon et un lunch à son resto Pete’s Grill.    

Une promenade à vélo jusqu’à la plage Bolsa Chica  

Bolsa Chica est le nom d’une plage et d’une réserve écologique pleine d’oiseaux. Pour découvrir l’une ou l’autre, et pour voir défiler l’océan, rien ne vaut une balade à vélo le long de la promenade d’Huntington Beach, qui fait 16 km au total. On peut louer des bicyclettes (dont des modèles électriques) au centre-ville, non loin de la jetée.    

  

  

Un feu de camp sur la plage  

Griller des guimauves au coucher du soleil en écoutant le bruit des vagues: à HB, c’est probablement ce qu’il y a de plus typique, juste après le surf! Sur la plage principale de la ville (City Beach), pas moins de 500 foyers extérieurs sont éparpillés sur le sable doux. Il y en a aussi 200 sur la Huntington State Beach et 200 autres sur la Bolsa Chica State Beach. Premier arrivé, premier servi.      

Un soin au Pacific Waters Spa  

Un peu de douceur vous semble bienvenu après des jours sous le soleil californien? Le Pacific Waters Spa a une belle liste de traitements et massages, et sa cour intérieure aux inspirations coloniales espagnoles est un petit havre de paix.     

OÙ FLÂNER    

Sur la jetée historique  

 

 

Comme de multiples villes de la côte californienne, HB possède sa grande jetée historique (1904). Jetez un oeil aux boutiques de souvenirs et d’articles de pêche qui s’y trouvent, commandez un «milkshake au casse-croûte ou contentez-vous d’admirer les surfeurs en pleine action et la plage qui s’étend à perte de vue.    

Chez Jack’s Surfboards ou au centre Pacific City  

Pour faire du lèche-vitrine ou vous magasiner un look de plage, il existe un lieu iconique: la boutique Jack’s Surfboard au coin de Main Street et de la Pacific Coast Highway. Ce magasin a ouvert ses portes en 1957. Aujourd’hui, on y trouve à peu près toutes les marques de vêtement de surf possibles.      

Sinon, le centre commercial extérieur Pacific City, flambant neuf, est aussi un lieu prisé par les amateurs de magasinages et de terrasses, juste en face de la plage.     

 

 

OÙ PRENDRE UNE BOUCHÉE    

Sugar Shack Café  

Si vous voulez faire comme les gens et les surfeurs du coin, allez bruncher au Sugar Shack Café, un resto de Ma in Street tenu par la même famille depuis 1967. Soyez prévenus, c'est un lieu fameux, il y a souvent des files d’attente.    

  

  

Pacific Hideaway  

Pour de bons cocktails ou des plats aux inspirations asiatiques et sud-américaines, créés à partir d’ingrédients frais, c’est au Pacific Hideaway que ça se passe. Installez-vous sur la terrasse pour avoir une vue sur l’océan, ou au coeur du décor hipster et coloré du resto.     

 

 

Duke’s  

Chemises hawaïennes, canoë traditionnel, toit de palme au-dessus du bar... On choisit le Duke’s pour deux choses: se faire croire qu’on est à Honolulu et admirer le coucher de soleil par les fenêtres. Le resto est sur la plage, l’ambiance et le menu sont conviviaux.    

Duke’s est une chaîne, présente uniquement en Californie et à Hawaii, nommée en l’honneur du père du surf moderne, l’Hawaiien Duke Kahanamoku.     

Bluegold  

Pour une sortie plus raffinée, Bluegold se dist ingue avec un menu californien «de la ferme à la table». Vous y trouverez autant des huîtres et des ceviches délicieux, que des salades et des grillades sur feu de bois. La salle à manger est largement vitrée et le coucher de soleil est, ici aussi, un gros plus sur le menu.     

OÙ DORMIR    

Au Kimpton Shorebreak Resort  

Il n’y a probablement pas plus cool que cet hôtel boutique de la chaîne Kimp ton, connue pour faire dans le luxe décontracté. À deux pas de la plage, au coeur de l’action de Main Street, le Kimpton Shorebreak Resort arbore une déco inspirée du monde du surf et mise sur l’«Expérience» avec un grand «E».    

  

  

Ici, on vous prête des chaises de plage et des vélos, on accepte votre chien, on fournit le vin pour le 5 à 7 dans le lobby et on vous donne des kits de «smoores» pour profiter des foyers sur la terrasse le soir venu. Quant aux chambres, elles sont dans le même esprit, avec d’énormes bains et de grands lits moelleux.    

À partir d’environ 220 $ US par nuit (en basse saison) sur le site web + 35 $ US pour les frais de séjour («resort fees») quotidiens.