/sports/soccer/impact
Navigation

Le courant passe entre Garde et Taïder

Coup d'oeil sur cet article

À l’entraînement lundi matin, Rémi Garde et Saphir Taïder ont discuté pendant un long moment, mais ni l’un ni l’autre ne devait parler aux médias. Il a fallu attendre à mardi pour connaître l’étendue de leur conversation.

« On a parlé de beaucoup de choses », a expliqué Rémi Garde. On comprend qu’il a autant été question des problèmes de l’équipe que de la collaboration de Taïder qui travaille fort, mais qui ne donne pas toujours les efforts de la bonne façon.

« J’en ai fait mon capitaine ces derniers matchs et on a remis un certain nombre de choses à plat parce que pour moi, c’est important, a expliqué Garde. Son envie doit être mieux mise au service de l’équipe. »

Pour le pilote de l’Impact, les discussions sur le terrain sont souvent plus constructives que dans son bureau et c’est un moment qu’apprécie Taïder.

« J’ai la chance d’avoir une relation vraiment ouverte avec lui. Je lui parle à cœur ouvert et lui aussi. On s’est dit certaines choses et je crois que c’est pour le bien du groupe.

« On a de la chance d’avoir un entraîneur comme ça parce qu’il a vraiment fait progresser le groupe. »

Lassi a un beau potentiel

Le jeune ailier gauche finlandais Lassi Lappalainen était à l’entraînement pour une seconde journée, mardi, après être arrivé d’Europe.

Acquis du HJK Helsinki par le FC Bologne, Lappalainen, 20 ans, a été prêté à l’Impact pour le reste de la saison. Le jeune homme semblait un peu isolé lors de la séance d’échauffement, mais il a vite pris le rythme quand les exercices ont commencé.

« C’est un très jeune joueur qui rentre dans le cadre de la politique sportive globale que le club et le groupe veulent développer », a noté Rémi Garde.

« C’est un joueur qui a un bon potentiel et qui m’a l’air d’avoir une culture de foot intéressante, selon les matchs que j’ai regardés. » Garde espère pouvoir compter sur sa nouvelle recrue dès samedi prochain contre Philadelphie.

L’entraîneur fait quand même preuve de prudence dans le cas du jeune joueur.

« C’est une recrue offensive, on en a besoin ici, donc on aurait envie que tout marche bien tout de suite et qu’il endosse la peau du sauveur, mais il faut oublier tout ça. C’est un projet à long terme, mais le plus tôt il pourra montrer ses qualités, mieux ce sera. »