/24m/transports
Navigation

Fin 2020: une gare et 333 places de stationnement à Mirabel

train EXO
Photo Agence QMI, Zacharie Goudreault

Coup d'oeil sur cet article

MIRABEL | La gare de train de banlieue à Mirabel, dans les Laurentides, devrait être opérationnelle à la fin de l’année 2020, selon exo. La construction d’un stationnement incitatif de 333 places est aussi prévue.

Au début du mois de juillet, le réseau de transport métropolitain exo a lancé des appels d’offres pour les travaux d’implantation de la gare à Mirabel, ainsi que pour leur surveillance. Des soumissions peuvent être déposées jusqu’au 12 août prochain.

«Le projet consiste à aménager une nouvelle gare sur la ligne de train exo 2 Saint-Jérôme à Mirabel [dans le secteur de Saint-Janvier], à l’intersection nord-ouest de la rue Victor et du chemin de fer», selon les devis associés aux appels d’offres.

Cette gare comprendrait un stationnement incitatif asphalté de 333 places, un quai ferroviaire de 285 m, une boucle d’autobus de trois quais, ainsi qu’un débarcadère dépose-minute.

On y inclurait également une piste multifonctionnelle et un abri à vélos de 22 places. Quatre bornes de recharge pour les voitures électriques seraient aussi disponibles.

Mentionnons qu’en janvier 2017, une étude d’avant-projet préliminaire sur l’implantation d’une gare à Mirabel prévoyait plutôt un stationnement incitatif de 689 places. Ce rapport était destiné à l’Agence métropolitaine de transport, ancêtre de l’actuelle Autorité régionale de transport métropolitain.

En 2020

Le contrat pour la nouvelle gare à Mirabel serait donné en septembre prochain, indique Louis-André Bertrand, conseiller en relations médias chez exo. Les travaux débuteraient fin 2019, avant une pause hivernale.

«Ça va dépendre de l’obtention de tous les permis nécessaires pour faire les travaux», a ajouté M. Bertrand, à propos des échéanciers prévus.

Fin 2020, la gare et le stationnement incitatifs devraient être prêts, a-t-il dit au 24 Heures.

«La couche finale de pavage ainsi que le marquage final du stationnement et de la boucle d’autobus se feront en 2021», précisent les devis.

Par ailleurs, une étude écologique réalisée par l’entreprise Tetra Tech QI indique qu’il y a des champs cultivés, des sols perturbés par l’agriculture et des fossés dans la zone prévue des travaux. Elle ne contient aucun écosystème exceptionnel ni milieu humide.