/news/consumer
Navigation

10$ à chaque buveur de Red Bull pour une affirmation douteuse

Coup d'oeil sur cet article

Les consommateurs canadiens de boisson énergisante Red Bull pourront vraisemblablement obtenir jusqu’à 10$ à la suite du règlement à l’amiable d’un recours collectif visant la multinationale autrichienne.

Michael Attar, qui représentait les membres du recours collectif déposé en 2016, reprochait notamment à Red Bull Canada de nier le risque associé à la consommation de la boisson énergisante lorsque mélangée à de l’alcool.

«Red Bull omet intentionnellement et imprudemment de mentionner [sur son site web] les conclusions de Santé Canada relativement aux effets négatifs [pour la santé] de mélanger les boissons énergisantes Red Bull avec de l’alcool», peut-on lire dans les documents judiciaires consultés par Le Journal.

En vertu de ce projet d’entente, Red Bull devra éventuellement inclure sur son site web un hyperlien vers celui de Santé Canada, où on explique les risques associés au mélange des deux substances.

M. Attar alléguait également que Red Bull exagérait les bienfaits de sa boisson sur le corps et l’esprit. Selon lui, Red Bull aurait suggéré que la boisson permet d’«améliorer la performance», alors que les «études scientifiques appuyant ces déclarations sont fausses».

Entente à l’amiable

Joey Zukran, Avocat 
Photo Martin Alare
Joey Zukran, Avocat 

«Le projet de règlement [survenu mardi dernier] est juste et raisonnable pour les consommateurs, prenant en considération le règlement qui est intervenu aux États-Unis pour des allégations semblables», a indiqué au Journal l’avocat qui pilote l’action collective, Joey Zukran.

Il doit cependant être entériné par un juge de la Cour supérieure du Québec avant d’être officiel, ce qui pourrait avoir lieu le 17 décembre.

Le fond de règlement a été établi à 850 000$. Le nombre de réclamations aura une influence sur le montant que recevra chaque membre du recours collectif, mais il ne pourra pas dépasser 10$.

Tout adulte qui a consommé une boisson Red Bull entre janvier 2007 et mardi dernier est admissible à l’éventuelle compensation. Aucune preuve d’achat n’est requise.

«Pour pouvoir bénéficier du règlement, c’est important d’enregistrer ses coordonnées au site web energydrinksettlement.ca, qui sera activé d’ici 30 jours», a également précisé M. Zukran.

Le Journal a cependant remarqué qu’il est possible de s’inscrire dès maintenant sur le site web du cabinet de M. Zukran au https://lpclex.com/energydrinksettlement.

L’avocat de Red Bull au dossier, Nick Rodrigo, n’a pas donné suite à la demande d’entrevue du Journal.