/news/transports
Navigation

Déjà 10 collisions mortelles en sept jours

La SQ s’inquiète que le bilan 2019 soit plus lourd que lors des vacances de la construction de 2018

Coup d'oeil sur cet article

Les 10 collisions mortelles survenues depuis le début des vacances de la construction inquiètent la Sûreté du Québec, qui espère ne pas dépasser le bilan de 14 de l’an dernier.

« Disons que ça n’augure pas bien. Ce bilan est déjà préoccupant », lance le capitaine Paul Leduc, expert en sécurité routière à la Sûreté du Québec (SQ).

Lors des vacances de la construction de l’an dernier, 16 personnes étaient décédées dans 14 événements tragiques, sur le territoire de la police provinciale qui inclut tout le réseau autoroutier ainsi que plusieurs municipalités du Québec.

Depuis le 19 juillet, huit hommes et deux femmes ont perdu la vie sur les routes, lors de 10 collisions, rapporte la SQ. Plusieurs sont le résultat d’une tentative de dépassement.

​Journée funeste

Et ce bilan pourrait s’alourdir d’ici le 4 août, considérant qu’il reste neuf journées aux vacances de la construction, dont deux week-ends complets durant lesquels de nombreux déplacements vont s’organiser à travers la province.

« On annonce beau, beaucoup de personnes vont se rendre à divers événements et festivals. Alors il faut que les gens se demandent comment ils pourront se mettre le moins à risque », martèle le policier Leduc.

Il faut dire que la journée de jeudi a été des plus funestes, alors que quatre personnes ont perdu la vie dans autant d’accidents.

« Mon plus grand souhait serait que les collisions de jeudi soient les dernières », dit M. Leduc.

Il rappelle que la majorité des décès sur les routes sont dus à une erreur humaine : vitesse, cellulaire au volant ou non-port de la ceinture de sécurité. Des décès tous « évitables », insiste le capitaine.

« Les gens ne se rendent pas compte à quel point ils mettent leur vie et celles des autres en danger. Pourquoi ? Pour arriver deux minutes plus vite ? Pour envoyer un texto banal pour savoir ce qu’on mange pour souper ? », ajoute Lewis Smith, du Conseil canadien de la sécurité, qui note que les gens ont tendance à prendre plus de risques sur les routes l’été.

Achalandage en août

Même son de cloche pour l’organisme CAA-Québec, qui est d’avis que les automobilistes devraient revoir leurs comportements. Et pas seulement pendant les vacances de la construction, dit la porte-parole Annie Gauthier.

« Au Québec, plus de 40 % des gens prennent leurs vacances au mois d’août », dit-elle.

Ainsi, un peu partout dans la province, il y a un achalandage de touristes, du Québec ou de l’étranger, qui ne sont pas familiers avec les artères routières qu’ils empruntent, ce qui peut occasionner des accidents.

Aussi, à la Société de l’assurance automobile du Québec, on remarque que c’est durant la période estivale qu’il y a un plus grand nombre de collisions mortelles ou causant des blessés.

 

20 juillet 2019

Thorne, Outaouais | Stéphanie Gagnon, 45 ans

Une motocycliste est décédée samedi après-midi après avoir fait un violent face-à-face avec un autre véhicule qui arrivait en sens inverse, sur la route 303. La victime, originaire de Gatineau, aurait été happée par un autre véhicule qui tentait vraisemblablement d’effectuer un dépassement sur une ligne continue. L’autre conductrice n’a eu que des blessures mineures. La victime était accompagnée d’autres motocyclistes.

20 juillet 2019

Saint-Lin-Laurentides, Lanaudière | Florent Brunelle, 83 ans

Photo Martin Alarie

L’homme de Saint-Lin-Laurentides a perdu la vie dans une collision frontale survenue sur la route 158. L’automobiliste a dévié de sa trajectoire pour aller percuter un autre véhicule roulant en sens inverse. Dans l’autre véhicule, il y avait trois personnes, qui ont subi des blessures légères.

20 juillet 2019

Saint-Janvier-de-Joly, Chaudière-Appalaches | Marcel Boucher, 62 ans

L’homme originaire de Saint-Apollinaire, près de Lévis, aurait eu un malaise alors qu’il circulait sur l’autoroute 20. Il a alors perdu la maîtrise de sa moto et en a été éjecté, pour ensuite percuter une glissière de sécurité. La victime n’a heurté aucun autre véhicule.

22 juillet 2019

Sainte-Élisabeth, Lanaudière | Félix-Antoine Gagné, 19 ans

Le motocycliste a fait un face-à-face avec une camionnette, lundi avant-midi, à Sainte-Élisabeth, dans Lanaudière.

La camionnette aurait en effet empiété sur la voie inverse alors qu’il roulait sur le rang de la Rivière Sud, puis il a heurté le jeune motocycliste qui arrivait en sens inverse.

L’autre conducteur n’a pas été blessé.

24 juillet 2019

Saint-Lin Laurentides, Lanaudière | Jonathan Ferland, 24 ans

Photo courtoisie, Lucien Michel Fortier

Un dépassement pourrait être à l’origine de la collision frontale survenue mercredi sur le rang de la Rivière Nord, à Saint-Lin–Laurentides, dans Lanaudière.

Un des automobilistes roulait en direction est lorsqu’il a dévié de sa voie, pour ensuite percuter un véhicule qui arrivait en sens inverse.

Sa voiture a ensuite pris feu. Malgré tout, le conducteur de 24 ans a pu être extirpé du véhicule en flammes. Mais son décès a été constaté à l’hôpital.

Quant à l’autre automobiliste, il a aussi été amené au centre hospitalier. Il a subi de graves blessures, mais sa vie n’est pas en danger.

25 juillet 2019

Lachute, Laurentides | Silvio Soumis, 84 ans

Un octogénaire a fait une collision avec un poids lourd sur le chemin des Sources, à Lachute. Il aurait dévié de sa voie alors que le camion arrivait en sens inverse. Le chauffeur du camion a quant à lui subi des blessures mineures.

25 juillet 2019

Lantier, Laurentides | Jean-Marc Perron, 42 ans

L’homme de Pointe-Calumet a perdu la vie dans une collision frontale survenue sur le boulevard Rolland-Cloutier. L’autre automobiliste qui a été impliqué dans le face-à-face, une femme de 42 ans, a été grièvement blessée.

25 juillet 2019

Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Lanaudière | Michel Sainte-Marie, 46 ans

Photo courtoisie, Brad Flamand

Une camionnette a dévié de sa voie dans une courbe et a heurté de plein fouet un VUS qui arrivait en sens inverse, sur la route 131. Le conducteur de la camionnette, un homme de 46 ans de Saint-Jean-de-Matha, est demeuré incarcéré dans l’habitacle et est décédé sur place. L’autre conducteur a été blessé sérieusement, mais sa vie n’est pas en danger.

25 juillet 2019

Lac-Simon, Outaouais | Michel Plante, 74 ans

Le septuagénaire a perdu le contrôle de sa moto dans une courbe du chemin Tour-du-Lac. Il a terminé sa course dans un fossé. Il était accompagné d’une autre motocycliste au moment de l’accident.

26 juillet 2019

Sainte-Thérèse-de-Gaspé, Gaspésie | Identité inconnue

Une septuagénaire a perdu la vie lorsque son véhicule a été percuté par une autre voiture. La dame tentait de s’engager sur la route 132 lorsque la collision a eu lieu.

 

Vers un bilan record pour l’année 2019

Si le bilan routier du début des vacances de la construction est plutôt sombre, les chiffres pour la première moitié de 2019 sont plus que positifs.

« Le bilan partiel que nous avons, c’est du jamais-vu à la Sûreté du Québec », se réjouit le capitaine Paul Leduc.

Ce dernier reste malgré tout prudent, conscient qu’une vague de collisions mortelles, comme celles qu’on note depuis le début des vacances de la construction, peut survenir à tout moment, ce qui gâcherait ce record annuel espéré.

26 collisions de moins

Mais pour l’instant, on dénombre 26 collisions mortelles de moins que l’an dernier, pour la même période, sur le territoire de la Sûreté du Québec.

À pareille date en 2018, il y avait eu 125 décès sur les routes, alors que cette année le chiffre est à 99 impacts mortels.

« Si la tendance se maintient, nous nous positionnons pour avoir un des meilleurs bilans au monde », ajoute-t-il.

Et le constat d’un bilan positif est le même à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), qui a répertorié les collisions mortelles pour toute la province, pour les cinq premiers mois de l’année.

Maintenir la vigilance

En 2018, 120 personnes sont décédées sur les routes du Québec entre janvier et la fin du mois de mai, comparativement à 88 cette année.

« Chaque décès en est un de trop, donc on se réjouit de ce bilan, qui est encourageant. Nous souhaitons évidemment que ça se poursuive, il faut maintenir la vigilance, surtout pendant la période de vacances », indique le porte-parole de la SAAQ Mario Vaillancourt.


Le nombre de collisions mortelles de janvier à mai pour la province :

  • 2015 : 108
  • 2016 : 133
  • 2017 : 113
  • 2018 : 120
  • 2019 : 88

Source : Société de l’assurance automobile du Québec