/opinion/columnists
Navigation

Sainte Greta, priez pour nous!

Sainte Greta, priez pour nous!
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Conseil aux militants : si vous avez besoin d’un porte-parole pour mousser votre cause, ne choisissez pas un artiste.

C’est dépassé, et puis de toute façon, il y en a trop. Ils se battent dans les coulisses des talk-shows pour avoir la chance de montrer au bon peuple à quel point ils ont le cœur sur la main, et les recherchistes ne savent plus où donner de la tête ni quelle cause privilégier.

Choisissez plutôt un adolescent. Ou mieux, une adolescente.

Comme ça, vos critiques y penseront à deux fois avant de vous attaquer.

Imaginez : s’en pendre à un mineur ! Pire : à une jeune fille !

BERNADETTE SOUBIROUS

Regardez la jeune Greta Thunberg, qui est en train de devenir la porte-parole la plus célèbre de l’histoire.

Cette militante écolo, qui encourage les jeunes à faire la « grève de l’école » pour sauver la planète (à quand un mouvement demandant aux personnes atteintes de cancer de boycotter leurs traitements de chimio pour combattre l’analphabétisme ?), n’a aucune formation scientifique.

Son message consiste à culpabiliser l’Occident (jamais la Chine ou l’Inde, ça serait trop raciste) et à répéter que le monde tel qu’on le connaît disparaîtra si on ne change pas nos habitudes.

Tout dans l’émotion. Aucune réflexion.

Mais c’est une jeune fille ! Avec des tresses, comme Fifi Brindacier ! Alors on lui pardonne tout...

Parce que dans notre monde, la jeunesse sait tout, et les vieux ne sont que de pauvres croûtons qui ne méritent qu’une chose : mourir (dans la dignité, quand même, nous ne sommes pas des sauvages) au plus sacrant.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Il y a eu les trois bergers portugais qui ont vu la Vierge à Fatima. La jeune Bernadette Soubirous qui a vu la Vierge à Lourdes.

Et maintenant, Greta Thunberg, prophétesse de la nouvelle religion verte.

Peuple, à genoux ! Prosternez-vous devant la nouvelle sainte !

LA SCIENCE POUR LES NULS

Comme l’a écrit l’essayiste Olivier Barbeau dans Le Figaro, il ne s’agit pas de nier l’existence des changements climatiques.

C’est un fait.

Mais la réalité des enjeux écologiques est incroyablement complexe.

Or, dans la bouche de Greta Thunberg (qui pense changer le monde en disant aux jeunes de sécher leurs cours et de privilégier la rue à la salle de classe — un message qui fait le bonheur de tous les cancres de la planète), tout devient simple, pour ne pas dire simplissime.

Il y a le paradis et l’enfer.

Si l’Occident n’expie pas tout de suite ses péchés (pendant que l’Inde et la Chine polluent à la vitesse grand V en toute impunité), les flammes de Belzébuth nous consumeront tous.

C’est la science à la portée des nouveau-nés.

Pourquoi discuter avec d’éminents scientifiques et lire leurs volumineux rapports, remplis de chiffres, de statistiques et de graphiques, quand il suffit d’assister à un prêche de l’enfant prodige pour voir la lumière ?

UNE MARIONNETTE

Dans Cyrano, un as des mots se cachait derrière un bellâtre inculte pour déclarer son amour à une jolie dame.

Maintenant, ce sont des scientifiques bardés de diplômes qui doivent se cacher derrière une enfant pour faire entendre leur message.

Ça en dit long sur notre monde.