/qubradio
Navigation

Les avocats trop coûteux pour un grand nombre de citoyens

Bloc Justice
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Comme les services d’un avocat sont très dispendieux, de plus en plus de personnes choisissent de se représenter elles-mêmes au palais de justice, même si ce n’est pas recommandé.

«C’est un gros problème qui est en croissance au Québec. Il faut savoir que devant les tribunaux en matière civile il y a un Québécois sur deux qui se représente seul. Pourtant, le constat est clair: aller devant les tribunaux soi-même quand on n’a pas de formation en droit», a expliqué lundi Me Sophie Gagnon de l’organisme Juripop lors de son passage à l’émission Avocats à la barre sur QUB radio.

Selon cette dernière, les gens de la classe moyenne et les travailleurs autonomes sont ceux qui ont le plus de mal à avoir accès à un avocat.

Les personnes qui n’ont pas les moyens de se payer un avocat et qui n’ont pas accès à l’aide juridique peuvent toujours avoir recours à son organisme, a cependant tenu à rappeler Me Gagnon.

«Notre mission, c’est d’améliorer l’accès à la justice. Les gens qui se retrouvent en situation financière précaire peuvent venir chez nous et payer 60$ / heure pour avoir accès à un avocat et être représenté devant les tribunaux», a-t-elle ajouté.

Les règles et procédures juridiques étant complexes, le monde de la justice constitue un véritable casse-tête pour plusieurs.

«En étant représentés par Juripop, nos clients n’ont pas besoin de multiplier les contacts, les liens de confiance, les interventions. On enlève ce fardeau-là de leurs épaules», a vanté Me Sophie Gagnon.

  •  ÉCOUTEZ l'entrevue de Me Sophie Gagnon de Juripop, sur QUB radio:   

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions