/news/cannabis
Navigation

Légalisation du cannabis: des députés britanniques veulent imiter le Canada

Légalisation du cannabis: des députés britanniques veulent imiter le Canada
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Trois députés britanniques représentant les principaux partis du Royaume-Uni ont été tellement charmés par le modèle de légalisation du cannabis du Canada qu’ils estiment maintenant que leur pays suivra cette voie d’ici une décennie.

Le travailliste David Lammy, le libéral-démocrate Sir Norman Lamb et le conservateur Jonathan Djanogly se sont rendus à Toronto, dans le cadre du tournage d’un documentaire présenté à la BBC, pour observer de près la manière dont s’est déroulé la légalisation de la marijuana, en octobre dernier. Ils ont notamment rencontré des acteurs du milieu, qui ont dressé un portrait de la situation au pays, en plus de visiter une boutique de cannabis légal et une serre de production.

Les trois hommes ont été impressionnés par leur visite. M. Lammy, qui s’opposait à la légalisation de la drogue récréative, a même changé son fusil d’épaule.

Dans une lettre ouverte publiée dans The Guardian lundi, à la suite de la diffusion du documentaire, le député travailliste a déploré que le cannabis soit actuellement «une vache à lait pour le crime organisé», qui rapporterait jusqu’à 1 milliard de livres (1,63 G$ CAN) aux groupes criminalisés du Royaume-Uni.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

M. Lammy a notamment acclamé les règles entourant le marché canadien, bien régi, selon lui, avec l’affichage du taux de THC et les lois encadrant la vente et la production. Il a toutefois déploré que la production se concentre entre les mains de quelques gros joueurs et que le prix élevé et le manque d’accessibilité nuisent à l’éradication du marché noir.

«Le modèle canadien n’est pas parfait, mais c’est le moment de légaliser le cannabis au Royaume-Uni», a-t-il écrit en guise de conclusion.

En profiter pour essayer

De son côté, le député Sir Norman Lamb est devenu, fort probablement, le premier élu britannique à acheter un produit contenant du THC – en l’occurrence, de l’huile de cannabis – sous l’œil d’une caméra, a souligné la BBC.

«Je suis plutôt hostile aux drogues, mais je veux ça simplement pour dormir, pour relaxer», s’est justifié le député, qui n’a toutefois pas pu ramener son achat chez lui.

Le Royaume-Uni a déjà légalisé la marijuana à usage thérapeutique, mais la possession de cannabis demeure passible d’une peine de détention de cinq ans.