/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Dans la garde-robe de Miriam Baghdassarian

Coup d'oeil sur cet article

Vous vous souvenez sûrement de Miriam ­Baghdas­sarian à La Voix 2018, c’est elle qui portait un haut-de-forme ! Mais sachez que son chapeau n’est pas uniquement un accessoire de scène. « Je suis superstitieuse. Mon chapeau est mon ­accessoire magique ; il me donne confiance, me permet d’aller plus loin et d’atteindre mes rêves », ­confie-t-elle.

Lorsque l’on aborde la quête d’un style reconnaissable, elle mentionne son importance. « Je crois que c’est nécessaire aujourd’hui, car tu veux te différencier des autres. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Je pense entre autres à Janis Joplin ou Alanis Morissette. Elles semblaient s’habiller de la même façon dans la vie que sur la scène », partage Miriam.

Dans la maison familiale, le décor traditionnel arménien agit comme arrière-plan au style jeune et athlétique de la chanteuse. « J’aime beaucoup tout ce que proposent Kendall et Kylie Jenner et la collection Fenty de Rihanna. Les pièces sont sporty et très cool », dit Miriam.

À l’agenda de Miriam

Photo courtoisie

♦ Elle sera en vedette avec Rick Hughes et Pascal Dufour dans la revue musicale ­American Story 2 : Les années Woodstock du 1er au 31 août à la salle J-A Thompson de Trois-Rivières. Lesanneeswoodstock.com

♦ Elle a sorti une ­première chanson, Dans la peau, une ­reprise de l’œuvre de Marie Carmen, sous l’étiquette Musicor. miriamofficiel.com


« Je suis déjà dans l’esprit du spectacle inspiré de Woodstock que je m’apprête à faire. Cela devient donc une influence sur ma façon de m’habiller.

Les deux robes étaient trop transparentes, alors je les ai superposées », lance la chanteuse.

Photo Chantal Poirier
  • Chapeau BRIXTON
  • Robes VILLAGE DES VALEURS

« Cette tenue est mon ­souvenir de La Voix. Lorsque je l’ai enfilée pour la première fois, j’étais hésitante à la ­porter, alors j’ai demandé à ma coach Lara (Fabian). Elle s’est ­exclamée : “tu as l’air d’une poupée ! Tu es magnifique”. J’ai donc dit oui à Marie Kim, la ­styliste de l’émission », relate Miriam.

Photo Chantal Poirier
  • Chapeau KENNY K
  • Blouse THE MOON
  • Robe NEW COLLECTION
  • Chaussures WINNERS

« J’aime faire des mix ­éclectiques ; essayer d’agencer des pièces qui ne vont pas vraiment ensemble. C’est mon look space age », explique Miriam­­­.

Photo Chantal Poirier
  • Chapeau BRIXTON
  • Lunettes ALDO
  • Tunique WINNERS
  • Jean BE-YOU-TI-FUL chez L’aubainerie
  • Bottillons ALDO
Photo Chantal Poirier
  • Chapeau BRIXTON
  • Blouson STRADIVARIUS
  • Sac banane URBAN OUTFITTERS
  • Pantalon TOPSHOP

« Quand je m’habille en “sport”, j’aime compléter mon look de bijoux ethniques. Cela fait ressortir ma personnalité et confère plus de style au look », précise Miriam.

Photo Chantal Poirier
  • Blouson DIADORA
  • Baskets PUMA

« C’est un de mes looks de tous les jours. C’est noir et j’adore. J’aime beaucoup le style de ce blouson, car il dénude les épaules. C’est à la fois risqué et retenu », partage la chanteuse.

Photo Chantal Poirier
  • Chapeau KENDALL & KYLIE
  • Boucles d’oreilles VILLAGE DES VALEURS
  • Perfecto FASHION NOVA
  • Jean TOPSHOP
  • Cuissardes ALDO

4 questions mode à Miriam

Les chapeaux ont-ils toujours été votre signature ?

Photo WENN

Non. En fait, je me suis inspirée de mes idoles, Amy Winehouse et ­Erykah Badu. Toutes deux avaient un volume sur la tête, l’une des extensions et l’autre des foulards et des chapeaux, et cela les différenciait des autres chanteuses. J’ai voulu faire de même et j’ai opté pour de grands chapeaux. Ils font partie de mon look maintenant, c’est très rare que je n’en porte pas un.

Photo AFP

Comment décririez-vous l’expérience­­­ de collaborer avec une styliste ?

Cela m’a permis de découvrir une autre facette de mon style. Marie Kim (la ­styliste de La Voix) a fait de la magie ! J’avais surtout l’habitude de composer des ­silhouettes monochromes, tout noir ou tout blanc, mais j’explore plus les mélanges. Je vois ma garde-robe d’un autre œil, avec une approche plus mix & match.

Avant, j’avais quelques looks définis, maintenant, en agençant mes vêtements de différentes façons, j’ai plein de looks.

Comment la culture ­arménienne a-t-elle influencé votre style ?

Les traditions se sont assouplies. Je dirais que c’est très européen maintenant. On mélange le folklore et le moderne. Mes bijoux ont une touche exotique. Quant à moi, je préfère tout ce qui est long. Je ne crois pas qu’il faille porter des vêtements courts et moulants pour être sexy. Mon style est une réflexion sur ma personnalité, teintée de mes origines.

Suivez-vous les tendances ?

Pas trop. Je m’en inspire, mais je ne les copie pas à la lettre. Je préfère un look unique à un look tendance. Par exemple, il y a quelques années, j’ai acheté des baskets blanches, car je les trouvais belles. Puis, tout le monde les portait, alors je les ai rangées et je n’en voulais plus.

Ses bonnes adresses