/24m/transports
Navigation

Vélos électriques: 75 constats d'infractions émis par le SPVM

Vélos électriques: 75 constats d'infractions émis par le SPVM
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les policiers montréalais ont distribué 75 constats pour des infractions commises par des utilisateurs de vélos électriques depuis le 26 juin, date d'arrivée de JUMP à Montréal.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a indiqué au 24 Heures avoir remis ces constats pour non-conformité aux exigences requises afin de pouvoir pédaler en vélo électrique entre le 26 juin et le 30 juillet. Impossible toutefois de savoir si ces personnes utilisaient un JUMP ou un vélo personnel.

Ces contraventions sont le fruit du non-respect d'au moins une des trois règles spécifiques à l'utilisation d'un vélo électrique: avoir au moins 18 ans ou être titulaire d’un permis autorisant la conduite d’un cyclomoteur, porter un casque protecteur et conduire une bicyclette conforme aux normes.

«Les constats d'infractions sont basés sur trois exigences qui sont requises pour utiliser un vélo électrique selon l'article 492.2 du code de la sécurité routière», a résumé Emmanuel Anglade, Sergent de la Division des communications du SPVM.

Les personnes qui ne respectent pas le règlement sur le port obligatoire du casque protecteur peuvent recevoir une amende 80 $ et des frais de 47 $, a indiqué le SPVM.