/24m/urbanlife
Navigation

6,5 millions $ pour de nouveaux logements abordables

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La Ville de Montréal octroie quelque 6,5 millions $ en subventions pour la construction de logements abordables dans les arrondissements de Montréal-Nord et de Rosemont–La Petite-Patrie.

Ces subventions ont été annoncées lors de la séance du comité exécutif de la Ville de Montréal mercredi matin.

Près de 4 millions $ iront pour la création de 95 logements abordables sur le boulevard Industriel à Montréal-Nord. Le directeur général de l'organisme Les Habitations populaires de Parc Extension (HAPOPEX), Christian Lefebvre, a indiqué au 24 Heures que la construction de l'immeuble débuterait à l'automne et qu'il devrait être inauguré au début de l'année 2021.

COURTOISIE RAYSIDE LABOSSIÈRE ARCHITECTE

Le projet évalué à environ 24 millions $ permettra de répondre à une demande très élevée en matière de logement abordable à Montréal-Nord, soutient-il.

«La Ville souhaite revitaliser le secteur dans lequel notre immeuble se trouve. C'est un quartier en forte requalification, on passe d'un quartier industriel léger à un secteur que l'arrondissement souhaite revitaliser avec l'implantation du service rapide par bus (SRB) sur Pie-IX», a mentionné M. Lefebvre.

L'organisme, qui se préoccupe des conditions de vie des ménages à faible et modeste revenu, estime également que l'ajout de ces logements permettra «d'amener une diversification de l'offre dans le secteur».

Rosemont

Pour sa part, la Coop La Joie de Rosemont s'est vu accorder 2,5 millions $ pour transformer et agrandir les anciens locaux de la clinique médicale Domus-Médica, sur la rue Bélanger, afin d'y créer 55 logements sociaux abordables. Plus d'un tiers des logements comporteront trois chambres à coucher.

GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Il a été impossible de rejoindre le responsable du projet mercredi.

Le conseiller associé à l'habitation, Craig Sauvé, a mentionné que les deux organismes convoitaient ces sommes pour finaliser leurs projets. «Pour compléter le financement, ils (les organismes) avaient besoin de cette somme. Pour l'administration Plante, la création de logements sociaux communautaire est une priorité, nous avons travaillé très rapidement lorsque l'argent a été rendu disponible (par Québec)», a-t-il mentionné.

Une partie de ce financement provient du programme AccèsLogis Québec de la Société d'habitation du Québec.