/news/green
Navigation

Une tornade de force EF1 a frappé Lac-aux-Sables

Coup d'oeil sur cet article

LAC-AUX-SABLES | Environnement Canada a confirmé mercredi qu’une tornade de force EF1 a frappé mardi soir la région de Lac-aux-Sables, en Mauricie, causant d’importants dégâts sur son passage.  

• À lire aussi: «On regardait les arbres tomber un par un»  

La faible tornade a entraîné des vents de 135 à 175 km/h, déracinant des arbres et endommageant lourdement des roulottes et des chalets du secteur.     

 

  • Le maire de Lac-aux-Sables était à l’émission Le 6 à 9 de Caroline et Maka sur QUB radio:    

 

Difficiles à détecter   

Les tornades qui se situent au bas de l’échelle d’intensité sont souvent les plus difficiles à prévoir, a souligné M. Cantin, surtout lorsqu’on les compare aux tornades «costaudes» qui touchent terre aux États-Unis.    

«Les éléments atmosphériques qui conduisent à la formation des tornades sont très marginaux, a-t-il poursuivi. On peut détecter de la rotation sur nos radars à l’intérieur des cellules orageuses, mais, parfois, c’est minime. S’il fallait émettre une alerte de tornade chaque fois qu’il y a de la rotation faible, on en aurait à profusion.»    

Pas plus de tornades   

Même si certains citoyens ont l’impression que les tornades se multiplient au Québec depuis quelques années, le météorologue André Cantin assure que ce n’est pas le cas. L’an dernier, le nombre de tornades était même sous la normale.    

«Cette année, on en serait seulement à la deuxième, et l’été est déjà bien avancé, a-t-il souligné. La saison des tornades s’étend généralement de la fin mai à la mi-septembre, donc il nous reste peut-être un mois et demi de possibles événements violents.»    

Environnement Canada confirme généralement cinq ou six tornades par année au Québec. L’organisme n’a d’ailleurs constaté aucune augmentation de leur nombre ces dernières années.