/entertainment/celebrities
Navigation

Marc Hervieux a déjà repris le boulot

Marc Hervieux a déjà repris le boulot
Photo Agence QMI, MARIO BEAUREGARD

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Marc Hervieux s’est bien relevé de la pierre au rein qui l’a envoyé à l’hôpital le week-end dernier et a même déjà repris le micro. Jeudi, il clôturera la 55e édition des Concerts populaires de Montréal, dont il est porte-parole, avec un spectacle à saveur italienne, dans son répertoire de prédilection.

«Je me sens encore plus en forme qu’au début de l’été. Tout est rentré dans l’ordre», a assuré le ténor en entrevue.

Une photo publiée sur les réseaux sociaux samedi dernier, où Marc Hervieux apparaissait dans une jaquette d’hôpital, a causé tout un émoi. Le principal intéressé raconte avoir reçu «des centaines et des centaines» de messages après avoir étalé son récit sur Facebook et Instagram. Il n’avait pourtant pas cru un seul instant, en diffusant cette image, que celle-ci deviendrait virale et serait reprise par les médias.

«Je n’ai évidemment pas pu répondre à tout le monde, mais j’ai remercié tout le monde dans un message général pour leurs trucs, leurs astuces et leurs bons mots», a-t-il précisé.

Grain de riz

C’est autour de 5 h 20, le 27 juillet, que le bobo s’est déclaré. Réveillé par la douleur, Marc Hervieux avait mal au dos, mais la puissance de sa souffrance l’a rapidement alarmé.

«Tu as tellement mal que tu veux vomir à cause de la douleur», a-t-il illustré.

À l’hôpital de Saint-Jérôme, il dit avoir été «extrêmement bien reçu et soigné», et pris en charge rapidement. Les médecins lui ont administré des médicaments en intraveineuse et auraient voulu le garder sur place encore quelques heures mais, puisqu’il réside tout près, Hervieux a préféré rentrer chez lui. Finalement, sa pierre au rein gauche, qui aurait pu s’accrocher pendant un mois, s’est extirpée d’elle-même au bout de deux jours.

«Quand ça sort, tu constates que c’est gros comme la moitié d’un grain de riz, s’est exclamé Marc Hervieux. Tu te dis que c’est impossible qu’une petite affaire comme ça fausse autant de mal! Mais je m’en suis sorti.»

Marc Hervieux n’a eu qu’un seul engagement à annuler suite à son bref ennui de santé: la fin de semaine dernière, il devait accompagner des auditeurs de son émission La Dolce Vita, à ICI Musique, à la première du Vaisseau fantôme, de François Girard, au Festival d’opéra de Québec. Il n’a donc pas pu honorer cette activité prévue, mais le reste de son agenda est demeuré inchangé.

«Je suis un méga optimiste: ça m’en prend vraiment beaucoup pour annuler quelque chose. Dans ma carrière, je pense que j’ai annulé un seul événement en raison d’une maladie. Rien n’a été remis en question», a-t-il assuré.

La prestation de Marc Hervieux en clôture des Concerts populaires de Montréal aura lieu ce jeudi, 1er août, à 19 h 30, au Centre Pierre-Charbonneau. Les six spectacles de l’édition 2019 ont attiré près de 7500 spectateurs, aux dires de l’organisation.

Marc Hervieux se produira pour sa part également avec Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal, le vendredi 9 août, dans le spectacle Légende et poésie de la Virée classique de l’OSM.