/entertainment/music
Navigation

Qualité Motel à bord pour l’environnement

Qualité Motel à bord pour l’environnement
Photo AGENCE QMI, STEVE MADDEN

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Être écoresponsable les deux pieds dans le sable? Voilà ce que propose Qualité Motel avec la toute première tournée sur voilier au Québec. Sur le point de larguer les amarres, le groupe électro-pop nous a donné rendez-vous sur le bord du fleuve ensoleillé, mercredi, pour nous en dire plus sur«La Virée du Saint-Laurent».

Lorsqu’on sait que le 29 juillet marque le Jour du dépassement des ressources naturelles de la Terre selon le Global Footprint Network, impossible de nier que l’initiative de la formation tombe à point, avec cette tournée écoresponsable et zéro déchet, qui s’étalera du 7 au 12 août entre les berges de l’Isle-aux-Coudres, Mont-Louis et Gaspé.

Au menu? «Chilling» avec FunkyFalz et Kilojules, bouffe, spiritueux, bières locales et, bien sûr, prestation de Qualité Motel, groupe alter ego de Valaire.

«Cette tournée, c’est un vrai "flash"! On a toujours voulu créer un événement sur l’eau, et on s’est dit que ce serait parfait de le faire d’une manière écoresponsable», s’exclame avec enthousiasme François-Simon Déziel, alias France.

«Le cri d’alarme pour l’environnement est lancé depuis longtemps. C’est après avoir lu le guide de suggestions écoresponsables d’Artistes Citoyens en Tournée qu’on s’est mis à se conscientiser de plus en plus», explique Julien Harbec, alias Kilojules.

Concrètement, Qualité Motel s’engage à compenser son empreinte carbone, à viser une tournée zéro déchet - en impliquant, par exemple, les destinations visitées - et à offrir des produits locaux à chaque spectacle.

«Ce n’est pas parce qu’on vit une situation globalisée que les actions individuelles n’ont pas d’impact. Au contraire, on espère être un vecteur de changement», indique François-Simon Déziel.

Place à la fête!

Si «La Virée du Saint-Laurent» a des airs de modèle à suivre, elle s’annonce surtout comme un grand «party» estival. Comme à son habitude, Qualité Motel promet des moments endiablés qui sont loin d’être calqués sur un cadre défini.

«Sincèrement, on va suivre le "mood". On va mettre de la musique dès le début de la journée, et le plan de match sera différent selon la destination», explique François-Simon Déziel.

Loin de s’en tenir aux pièces de son plus récent opus «C’est pas la qualité qui compte» (2018), Qualité Motel offrira un répertoire beaucoup plus large.

«On a trouvé une zone qui fonctionne vraiment bien. Le programme est un mélange de notre deuxième album, de succès souvenirs, de chansons de l’heure, de "mash up" de nos chansons avec d’autres que les gens connaissent», explique Louis-Pierre Phaneuf, alias Luis Clavis.

Si cette première édition se déroule bien, Qualité Motel espère pouvoir inviter d’autres artistes à se joindre éventuellement à «La Virée du Saint-Laurent».

«Si des riverains ont envie de s’impliquer pour l’année prochaine, ils sont les bienvenus. Faites-nous découvrir des endroits qu’on ne connaît pas», laisse miroiter Kilojules. L’appel est lancé!