/sports/fighting
Navigation

La tension monte entre Marcus Browne et Jean Pascal

La tension monte entre Marcus Browne et Jean Pascal
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Marcus Browne et Jean Pascal ont mis la table en vue de leur combat de samedi lors d’une conférence de presse animée, où des policiers ont dû intervenir pour rétablir le calme.

La scène se déroulait jeudi, au Barclays Center de Brooklyn, alors que les deux pugilistes ont participé à une conférence en prévision du gala de samedi.

Browne (23-0, 16 K.-O.) a nargué Pascal (33-6-1, 20 K.-O.) en lui passant une main sur la tête. Le Québécois de 36 ans n’a visiblement pas apprécié. Il a répliqué en poussant à deux reprises le champion intérimaire WBA des mi-lourds. Des gens se sont immédiatement interposés entre les deux hommes et deux policiers sont montés sur la scène pour rétablir l’ordre.

Pascal a ensuite fait référence à des histoires de violence conjugale impliquant Browne, comme l’a rapporté le site BoxingScene.com. Lorsque Browne a refusé de prédire un knock-out contre Pascal samedi, le Québécois a sorti une perruque de femme d’un sac de plastique et l’a exhibée devant l’Américain de 28 ans.

«Si je porte ça, est-ce que tu vas le faire? a crié Pascal. Si je porte ça et que je ressemble à une femme, peux-tu promettre que tu vas me passer le knock-out comme tu as l’habitude de le faire? Tu me feras savoir.»

Curtis Stevens, qui sera aussi du gala, était aux côtés de Browne et lui tenait le bras pour tenter de prévenir un autre débordement.

Pascal a finalement gagné son siège et a conclu en traitant Browne de batteur de femmes.

L’Américain a fait face à quatre accusations de voies de fait sur la mère de sa fille au cours des 19 derniers mois.

Champion olympique en 2012, Browne en sera à la première défense de son titre de la WBA. Pascal fera figure de négligé, lui qui a perdu son dernier combat par décision contre le Russe Dmitry Bivol, en novembre 2018, à Atlantic City. Il en sera, samedi, à un 11e combat de championnat du monde.

Le duel Pascal-Browne précédera celui mettant aux prises les poids lourds Adam Kownacki et Chris Arreola.