/sports/opinion/columnists
Navigation

Le camping saisonnier fait des adeptes

Le camping saisonnier est de plus en plus pratiqué au Québec. Il permet d’avoir sa résidence d’été sur un camping tout en ayant la possibilité, contrairement à un chalet, de pouvoir la déplacer au besoin.
Photo Julien Cabana Le camping saisonnier est de plus en plus pratiqué au Québec. Il permet d’avoir sa résidence d’été sur un camping tout en ayant la possibilité, contrairement à un chalet, de pouvoir la déplacer au besoin.

Coup d'oeil sur cet article

L’arrivée du mois d’août marque la période de l’année où les campeurs saisonniers doivent soit renouveler leur contrat ou décider d’aller ailleurs. Tout va se jouer dans les prochaines semaines.

Le camping saisonnier est très populaire au Québec. Plus de la moitié des emplacements de camping disponibles sont occupés par des saisonniers.

Dans les faits, les gens choisissent ce type de camping non seulement pour y résider toute la saison, mais aussi pour en profiter toutes les fins de semaine de l’été.

Tout dépendant du terrain choisi, vous devez penser à débourser entre 1500 $ et 2500 $ pour un emplacement saisonnier.

Vous pouvez connaître la liste des campings qui offrent ce service, soit en consultant le Guide du camping au Québec édition 2019 ou encore le site www.campingquebec.com.

En consultant cette liste, vous allez avoir une idée de ce qui est disponible pour les campeurs saisonniers par rapport à la clientèle de campeurs voyageurs.

Il est préférable d’agir présentement, afin d’éviter de vous retrouver sur une liste d’attente pour le camping que vous aurez choisi.

Règles

Si ce type de forfait camping est attrayant, il faut savoir qu’il y a des conditions qui régissent l’activité.

Le contrat de location d’un emplacement saisonnier sur un terrain de camping n’est pas un bail. Cela signifie donc que l’adresse du terrain de votre choix ne peut devenir votre adresse permanente.

Dans la plupart des cas, votre contrat de location va comprendre les clauses suivantes; les dimensions du terrain loué et la description de votre VR, l’identité de tous les membres du groupe de campeurs qui vont utiliser le site comme les personnes faisant partie de votre entourage direct.

Il y aura aussi des renseignements sur les frais et les assurances nécessaires, les règlements généraux du camping, les conditions de cession de votre contrat nécessitant obligatoirement l’approbation du propriétaire du terrain, les règles concernant la vente d’un VR sur le terrain de camping et enfin, la règlementation municipale qui s’applique au VR.

Rappelez-vous toujours que si vous décidez de vendre votre VR sur place, vous ne pouvez pas donner une valeur à votre emplacement parce que le terrain ne vous appartient pas.

Tous les aménagements que vous aurez faits, même s’ils ajoutent de la beauté au site, n’ont aucune valeur lors de la vente de l’unité.

Aussi, il faut être prudents avec les constructions faites sur votre site saisonnier. Certaines municipalités ne les tolèrent pas et si vous n’avez pas la permission, le propriétaire du terrain peut vous obliger à les démolir.

Un mode de vie

Le camping saisonnier est très souvent un mode de vie pour bien des gens qui le pratiquent.

Certaines personnes vont même jusqu’à s’installer pas trop loin de leur lieu de travail, afin de fuir la ville à la fin de la journée pour se retrouver en pleine nature.

Après une journée de travail chargée, il est agréable de pouvoir profiter du grand air au lieu que de s’enfermer entre quatre murs.

Il existe aussi des terrains de camping qui sont ouverts 12 mois par année.

Il faut vous rappeler toutefois que l’hiver, les températures froides et les chutes de neige abondantes, peuvent vous compliquer la vie.

Il est donc suggéré de fermer votre VR pour l’hiver et d’utiliser plutôt les formules prêt-à-camper que plusieurs terrains offrent.

Il y en a environ une quarantaine au Québec qui sont ouverts 12 mois. En hiver, certains proposent même des activités comme la randonnée en raquettes ou le ski de fond.

Pour connaitre la liste de ces terrains, vous pouvez consulter le site www.campingquebec.com.

Adresses utiles

Vous retrouverez de l’information très pertinente sur ce même site internet, sous les onglets Camper au Québec, puis Campeurs saisonniers.

Cette dernière page vous donne aussi accès à l’onglet Question fréquentes: camping saisonnier. Plus bas sur cette page, vous trouverez le lien Liste des terrains saisonniers disponibles.

Si ce type de camping vous intéresse, ne tardez pas à vous renseigner et à faire votre choix parce que vous pourriez bien perdre l’occasion de vous installer sur le site préféré.

Découvrir l’ASTROLab

L’Association régionale du Centre-du-Québec de la Fédération québécoise de Camping et de Caravaning présentera sa rencontre spéciale pour la découverte de l’ASTROLab du Mont-Mégantic du 9 au 11 août. Pour l’occasion, un terrain de camping sera aménagé à Notre-Dame-des-Bois. Le forfait comprend une visite de l’ASTROLab, la participation à une activité d’initiation à l’astronomie et l’accès au Parc national du Mont-Mégantic avec ses sentiers de randonnée pédestre et pour le vélo. Pour s’inscrire : Guy Boutin au (819) 826-3682 ou à babouguy@gmail.com.

Rabais sur des spectacles

Les membres de la Fédération québécoise de camping et de caravaning peuvent bénéficier d’escomptes pour divers spectacles. Par exemple, ils bénéficient d’un rabais de 10 % sur les billets du festival Juste pour rire. Info.: www.fqcq.ca, (450) 650-3722 ou 1-877-650-3722.