/24m/transports
Navigation

Train Toronto-Montréal-Québec: Le Parti vert serait prêt à «nationaliser» des rails privés

VIA Rail
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti vert serait prêt à «nationaliser» une partie du réseau ferroviaire privé pour permettre la mise en place d’un service de train de passagers à haute fréquence sur l’axe Toronto-Montréal-Québec.

Le parti a publié un communiqué mercredi à ce propos, quelques jours après la médiatisation d’un document interne du gouvernement Trudeau qui indique que le tronçon Montréal-Québec nuirait à la rentabilité du projet de train à haute fréquence porté par VIA Rail.

«Afin d’atteindre les bénéfices environnementaux maximum, ce service devra être électrique. Dans un contexte d’urgence climatique, la question de la rentabilité économique à court terme de ce train électrique ne devrait pas empêcher sa mise en place rapide avec l’aide du gouvernement fédéral», mentionne le Parti vert du Canada.

La formation politique estime par ailleurs que le projet pourrait être réalisé avec les rails existants, à condition de prioriser le transport de personnes par rapport au transport de marchandises. La réaffectation serait possible «grâce à une réduction du transport par rail du pétrole et de produits raffinés qui occupe actuellement une grande place sur nos réseaux ferroviaires», soutient le parti.

«Si nécessaire, le Parti vert “nationalisera” une partie du réseau ferroviaire privé du CP et CN pour favoriser les trains passagers électriques à très haute fréquence», peut-on aussi lire dans le communiqué.