/finance/business
Navigation

Mach veut acheter 20% de Transat pour bloquer Air Canada

Coup d'oeil sur cet article

Le Groupe Mach de Vincent Chiara revient à la charge dans le dossier de Transat : il propose maintenant d’acheter jusqu’à 20 % des actions du voyagiste au prix de 14 $ chacune dans le but de faire dérailler l’offre d’achat d’Air Canada.

« L’idée, c’est d’avoir les votes nécessaires pour voter contre l’arrangement entre Air Canada et Transat », a expliqué vendredi au Journal Alfred Buggé, vice-président chez Mach.

L’annonce a d’abord fait bondir l’action de Transat de 7 % à la Bourse de Toronto, vendredi après-midi, mais le titre a ensuite reculé pour clôturer en hausse plus modeste de 3,8 %, à 11,99 $.

Rappelons qu’Air Canada offre 520 M$ pour mettre la main sur Transat, soit 13 $ par action.

En proposant d’acheter 19,5 % des actions, Mach cherche à éviter les dispositions visant à protéger Transat d’une offre hostile, communément appelées « pilule empoisonnée ».

Ces mesures sont déclenchées dès qu’un investisseur détient 20 % des actions de l’entreprise.

Pour acquérir un peu moins de 20 % des actions de Transat, Mach devra débourser environ 100 M$. Selon M. Buggé, plusieurs actionnaires ont déjà signifié leur intérêt de céder leurs titres à Mach.

Transat réagit

Transat a réagi à cette annonce, vendredi soir par voie de communiqué, en « conseillant à ses actionnaires de ne prendre aucune mesure quant à l’offre » du groupe Mach.

« Le comité spécial du conseil d’administration de Transat examine les termes de l’Offre avec ses conseillers afin de faire une recommandation aux actionnaires quant à ses modalités », a indiqué le voyagiste québécois.

Une assemblée extraordinaire aura lieu le 23 août pour statuer sur l’offre d’Air Canada. Celle-ci devra alors recueillir l’appui des deux tiers des actionnaires de Transat.

Pour l’instant, aucun grand actionnaire de Transat n’appuie officiellement l’offre d’Air Canada.

Les principaux actionnaires de Transat sont Letko Brosseau (19,3 %), le Fonds de solidarité FTQ (11,6 %) et la Caisse de dépôt et placement (5,9 %).