/news/currentevents
Navigation

La plus grosse poutine au monde pèse 3034 kilos

Elle a été préparée par 400 bénévoles samedi à Warwick, dans le Centre-du-Québec

Les ingrédients de la poutine étaient étendus sur une très longue table et devaient permettre de servir plus de 6500 plats.
Photo collaboration spéciale, Caroline Lepage Les ingrédients de la poutine étaient étendus sur une très longue table et devaient permettre de servir plus de 6500 plats.

Coup d'oeil sur cet article

 WARWICK | Trois fromagers et un restaurateur du Centre-du-Québec ont battu le record Guinness de la plus grosse poutine en cuisinant, samedi, un gigantesque plat de plus de 3000 kilos. 

  Quelque 6500 personnes ont dégusté une portion de la plus grosse poutine au monde, qui pesait 3034 kilos, au parc Étoile d’Or de Warwick.  

  Cette ville sera la détentrice d’un nouveau record Guinness grâce à la participation de trois fromagers et d’un restaurateur de la région.  

  «C’est phénoménal. [...] C’est une belle folie», s’est exclamé Jean Morin, de la Fromagerie Le Presbytère.  

  L’instigateur de ce projet tenait à ce que cet honneur revienne à Warwick, où le restaurateur Fernand Lachance aurait inventé la première poutine, dans la version «patate-fromage», en 1957.  

  À ce jour, le record Guinness de la plus grosse poutine revenait à Planète poutine de Trois-Rivières qui avait concocté, le 20 juin 2015, un plat de 4410 livres, soit un peu plus de 2000 kilos.  

Le conseiller municipal Étienne Bergeron en compagnie des « joyeux friteux » chargés de la cuisson des patates.
Photo collaboration spéciale, Caroline Lepage
Le conseiller municipal Étienne Bergeron en compagnie des « joyeux friteux » chargés de la cuisson des patates.

 2300 kilos de patates 

  Samedi, les fromageries Le Presbytère, Victoria et Warwick, en compagnie du restaurateur Max Poutine, ont fourni 2300 kilos de pommes de terre, 1000 kilos de fromage en grains et 1000 kilos de sauce pour cuisiner cette poutine spectaculaire.  

  Les sacs de fromage frais ont été transportés par des cyclistes, des piétons et des tracteurs jusqu’au site, devant des milliers de spectateurs.  

  Pas moins d’une quarantaine de friteuses et 1200 litres d’huile de canola ont été nécessaires uniquement pour la cuisson des patates.  

  «Il n’y a plus de friteuses au propane disponibles au Québec. On a pris toutes celles qui étaient disponibles», a lancé Étienne Bergeron, un conseiller municipal de Warwick qui organisait l’événement.  

  Les ingrédients de cette poutine étaient étendus sur une table géante, qui comptait 60 pieds (18,3 mètres) de longueur par 5 pieds (1,5 mètre) de largeur, dans le but de garder le bon goût du mets.  

  «On ne voulait pas juste battre le record Guinness, on voulait faire une excellente poutine», insiste M. Bergeron.  

  Quatre balances à billes avaient été installées sous la table pour capter le poids, dont le résultat était transmis sur un écran.  

  Depuis jeudi, l’avocat de Warwick, Alain Pard, se trouvait sur le site afin de monter le dossier, selon des instructions rigoureuses, pour l’obtention du record Guinness.  

  La confirmation est attendue d’ici la fin de l’année.  

 400 bénévoles 

  Près de 400 bénévoles ont offert leur aide pour réaliser cet exploit qui a été immortalisé avec l’hymne de la poutine Le grain du jour, composé pour l’occasion.  

  Les profits de cette poutine record seront entièrement remis à la Fondation À notre santé de l’hôpital Hôtel-Dieu d’Arthabaska.