/finance/stockx
Navigation

Les titres de cannabis déprimés à la Bourse de Toronto

L’indice Marijuana a dégringolé de 40% depuis quatre mois

Cannabis Hexo
photo d’archives, Christopher Nardi Site de production de cannabis de l’entreprise HEXO dont le titre a perdu tout près de 50 % de sa valeur depuis la fin avril.

Coup d'oeil sur cet article

Après l’euphorie, c’est la déprime pour les producteurs de cannabis cotés à la Bourse de Toronto. Depuis quatre mois, l’indice Marijuana a fondu de 40 %.

Il faut dire que l’industrie du cannabis est actuellement secouée par un scandale qui fait mal à son image, alors que le producteur ontarien CannTrust fait l’objet d’une enquête pour production illégale par Santé Canada.

Jeudi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la police des marchés financiers ontariens, l’Ontario Securities Commission (OSC), ont annoncé qu’ils enquêtaient également sur CannTrust.

CannTrust aurait produit jusqu’à 13 000 kilos de cannabis sans permis dans deux serres en Ontario.

Le PDG de CannTrust a été congédié la semaine dernière. Le titre de CannTrust a perdu près de 75 % de sa valeur depuis son sommet atteint à la fin mars, passant de 13,45 $ à 3,00 $ (hier).

CannTrust a également suspendu récemment ses livraisons de cannabis à ses clients.

CannTrust à vendre ?

Le producteur a annoncé cette semaine l’embauche d’un conseiller financier pour explorer certaines options, dont celle de la vente.

« Ce n’est pas clair que cette révision stratégique se traduira par la vente de l’entreprise », a fait valoir hier l’analyste de BMO Marchés des capitaux, Peter Sklar.

Ce dernier croit que la révocation éventuelle de permis de production à CannTrust par Santé Canada pourrait faire baisser dramatiquement le prix de ses installations.

Le producteur Aphria, qui est devenu hier le premier producteur de cannabis canadien à dégager des profits, a dit s’intéresser aux actifs de CannTrust.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Le producteur de cannabis de Gatineau, HEXO, en arrache lui aussi à la Bourse.

Son titre a perdu tout près de 50 % de sa valeur depuis son sommet atteint à la fin avril. Le titre d’HEXO, qui valait 11,11 $ le 29 avril, a terminé la séance hier à 5,79 $.

HEXO, qui est l’un des plus importants fournisseurs de la Société québécoise du cannabis (SQDC), a vu de nombreux hauts dirigeants vendre des actions qu’ils possédaient de l’entreprise au cours des derniers mois.

Départ chez HEXO

Le grand patron et cofondateur d’HEXO, Sébastien St-Louis, a vendu pour 13 millions $ de titres depuis le 1er mai dernier.

HEXO a également démenti cette semaine les accusations portées par le fonds de ventes à découvert The Friendly Bear soutenant que le producteur avait fortement utilisé les plateformes Twitter et Snapchat pour faire la promotion de ses produits auprès des jeunes de moins de 18 ans. Ce qui serait contraire à la réglementation canadienne.

Il y a trois semaines, le cofondateur d’HEXO et directeur de la commercialisation, Adam Miron, a annoncé son départ de l’entreprise.

Des titres qui en arrachent

 
Nom du producteur    
 
Prix au 29 avril Prix hier
Canopy Growth 69,90 $
43,82 $
Aphria 9,93 $ 9,67 $
HEXO 11,11 $ 5,79 $
Aurora 12,18 $ 8,39 $
CannTrust 13,45 $
3,00 $

Source : TSX