/sports/golf
Navigation

LPGA: une recrue en tête

Coup d'oeil sur cet article

Effectuant ses débuts au sein du circuit de la LPGA, la Japonaise Hinako Shibuno a profité de la performance en dents de scie de la Sud-Africaine Ashleigh Buhai pour s’emparer de la tête lors de la troisième ronde de l’Omnium britannique de golf féminin, samedi, à Milton Keynes.

Grâce à six oiselets au cours des neuf derniers trous, la meneuse a remis une carte de 67, cinq coups sous la normale, pour conclure la journée avec un cumulatif de 202 (-14). La recrue de 20 ans avait amorcé sa ronde avec un retard de trois coups sur Buhai, qui s’est contentée d’une fiche de 72 (N). Celle-ci présente un total de 204 (-12), tandis que la Sud-Coréenne Sung Hyun Park (68) est troisième à 205 (-11).

Le trio formé de sa compatriote Jin Young Ko (68) ainsi que des Américaines Lizette Salas (70) et Morgan Pressel (66) occupe le quatrième échelon à 206 (-10).

«J’étais pas mal fâchée après un boguey de trois roulés au neuvième fanion. Toutefois, après mon deuxième coup au 10e, j’ai pu reprendre le contrôle», a commenté au site LPGA.com Shibuno, qui en est à sa première présence à l’extérieur de son pays.

«J’ai passé mes tests de golfeuse professionnelle l’an dernier seulement et je ne comprends pas vraiment pourquoi je joue ainsi», a-t-elle ajouté.

La confiance toujours présente

Quant à Buhai, quelques bogueys sur le neuf de retour ont compliqué sa tâche.

«C’était un si bon départ. J’ai réussi plusieurs bons coups sur le neuf d’aller. Malheureusement, j’étais un peu à bout par la suite. On dirait que j’ai perdu un peu le rythme, mais j’ai effectué de bons coups aux deux derniers trous. Beaucoup de mes victoires ont été acquises à la suite de remontées et je suis toujours plus à l’aise en pourchassant la meneuse.»

Pour sa part, la Canadienne Brooke M. Henderson a éprouvé des ennuis. Elle a ramené un dossier de 74 (+2) et son pointage de 214 (-2) lui vaut une égalité en 37e place. La joueuse de l’unifolié a notamment commis un double boguey au 18e drapeau, un par 4.

L’autre golfeuse canadienne participant à cet événement, Alena Sharp, avait subi le couperet à mi-chemin au terme des 36 premiers trous.