/world/africa
Navigation

L’Égypte présente un sarcophage de Toutankhamon en restauration

L’Égypte présente un sarcophage de Toutankhamon en restauration
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Égypte a présenté dimanche le sarcophage doré de Toutankhamon, en restauration pour la première fois depuis sa découverte en 1922.

Le travail de restauration a débuté mi-juillet après que le sarcophage a été transféré de la vallée des Rois, à Louxor (sud), au Grand musée d’Égypte, au Caire. 

«Nous vous montrons un objet historique unique, pas seulement pour l’Égypte, mais pour le monde», a déclaré le ministre des Antiquités Khaled al-Enany, lors d’une conférence de presse dans le Grand musée d’Égypte, près des pyramides de Guizeh.

Le sarcophage du jeune pharaon sera exposé avec d’autres objets en lien avec Toutankhamon fin 2020, quand ce nouveau musée gigantesque sera ouvert au public. La restauration doit prendre huit mois.

Le sarcophage en bois, doré à l’extérieur, mesure 2,23 m et est décoré d’un portrait du jeune roi portant les symboles pharaoniques, le sceptre et le flagellum, selon le ministère des Antiquités.

Au cours du siècle dernier, des fissures sont apparues «au niveau des couches de plâtre dorées, particulièrement celles du couvercle et de la base», selon le ministère.

Monté sur le trône vers 1333 avant Jésus Christ, Toutankhamon est sans doute le plus célèbre pharaon de l’histoire en raison de l’incroyable découverte de sa tombe, intacte, dans la vallée des Rois en 1922 par l’archéologue britannique Howard Carter.

Fils du pharaon Akhénaton, époux de la légendaire reine Néfertiti, «l’enfant pharaon» aurait accédé au pouvoir à l’âge de neuf ans et serait mort dix ans plus tard du paludisme combiné à une affection osseuse.

Début juillet, l’Égypte a demandé à Interpol de localiser un portrait sculpté de Toutankhamon datant de 3000 ans, vendu à Londres pour près de 5,3 millions d’euros, malgré l’opposition du Caire.