/news/politics
Navigation

Patrimoine religieux: le gouvernement Legault remplit une partie de sa promesse

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault a annoncé dimanche qu’il portait à 20 millions $ l’aide à la restauration du patrimoine religieux et à la conversion de certaines églises, respectant ainsi en partie une promesse faite durant la campagne électorale de 2018. 

En septembre dernier, soit quelques semaines avant d’être portée au pouvoir, la Coalition avenir Québec avait promis de hausser à 20 millions $ par année le financement du programme de mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, alors que le gouvernement libéral de l’époque venait d’annoncer le mois précédent que le budget de ce programme passerait à 15 millions $. La CAQ avait aussi promis de créer un fonds de 5 millions $ pour la conversion des églises. 

«Il faut redonner vie à nos églises, leur trouver de nouvelles vocations au besoin, mais il faut les conserver. [...] Ça fait 15 ans que les libéraux sont là et ils ont négligé nos églises. Si on veut que ça change au Québec, si on veut faire plus et faire mieux pour le patrimoine religieux, il faut changer de gouvernement», avait déclaré le chef de la CAQ, François Legault, le 15 septembre au moment de l’annonce de cette promesse électorale. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Dimanche, dans une église de la Rive-Sud de Montréal, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, a annoncé «comme promis» qu’un montant de 15 millions $ sera investi en 2019-2020 pour la restauration d'immeubles et d'objets patrimoniaux à caractère religieux. Ces 15 millions $ iront, durant l’exercice en cours, à la restauration «de 69 bâtiments, de deux orgues, de quatre biens mobiliers et d'un ensemble d'œuvres d'art répartis dans plusieurs régions», peut-on lire dans le communiqué accompagnant l’annonce. 

«À ce montant s'ajoute une somme de 5 millions $ réservée à la requalification des lieux de culte, afin de préserver leur valeur patrimoniale», ajoute-t-on dans le communiqué. 

Contactée plus tard en journée par l’Agence QMI, Geneviève Gouin, du cabinet de la ministre, a expliqué que la différence entre l’annonce de septembre 2018 et celle de dimanche est qu’«aujourd’hui nous annonçons un investissement de 20 millions $, et non la création d’un fonds». «L’argent promis est disponible, et sera utilisé pour des projets de restauration et de conversion en 2019-2020», a-t-elle précisé, ajoutant que «la création d’un fonds de soutien viendra plus tard». 

Mme Gouin a souligné que la ministre «souhaite bonifier l’investissement dans la préservation du patrimoine et faire en sorte que l’investissement augmente d’une année à l’autre dans le présent mandat». 

Le cabinet de la ministre a précisé dimanche que «cet investissement de 20 millions $ dans la préservation du patrimoine culturel à caractère religieux pour l'année 2019-2020 constitue une somme record depuis l'instauration du programme d'aide en 1995».