/24m
Navigation

Pas de vélo à ma clôture! Mais pourquoi donc?

Pas de vélo à ma clôture! Mais pourquoi donc?

Coup d'oeil sur cet article

Pourquoi certains propriétaires refusent-ils que des vélos soient cadenassés à leurs clôtures? J’ai posé la question à un spécialiste du fer forgé.

«C’est sûr que le cadenas en U, en frottant la peinture protectrice d’une clôture en fer forgé, peut contribuer à l’éroder, mais c’est minime», explique Vincent Blouin, le président de Fer Forgé Montréal. Lui-même n’interdirait pas aux cyclistes de «barrer» leurs montures sur sa clôture. 

L’immense majorité des propriétaires montréalais qui tolèrent les vélos n’ont donc pas tort de considérer que ça ne change pratiquement rien et que, si ça rend service aux voisins cyclistes, tant mieux! 

Épidémie d’épaves

Si toutefois quelqu’un a pris la peine de poser une affiche «pas de vélo», il y a probablement une raison, même si celle-ci ne semble pas évidente. «Des fois, des vélos m’empêchent de travailler sur une clôture, et mes clients me disent que je peux couper les cadenas parce que ça fait des mois ou des années qu’ils sont abandonnés là», raconte le spécialiste du fer forgé. 

Ces vélos-épaves dissimulés par la neige en hiver se font parfois entraîner par des déneigeuses, et alors la clôture peut se faire endommager, tordre, voire arracher. «Quand ce genre d’incident arrive, on peut comprendre un propriétaire de dire non aux vélos par la suite», ajoute. M Blouin. 

Autres raisons

Certaines vieilles clôtures restaurées, qui paraissent neuves, sont en réalité fragilisées. Certains matériaux s’avèrent plus vulnérables que d’autres. «À Westmount ou à Outremont, parfois aussi sur le Plateau, il y a des structures de fonte, un métal dispendieux et fragile, sur lequel il faut éviter de barrer des vélos», raconte M. Blouin. 

Une autre bonne raison de refuser les vélos: protéger sa plate-bande fleurie du piétinement... ou veiller sur son intimité. «Il y a des gens dont le jardin se trouve devant la maison et qui n’ont pas envie de se faire déranger par les allées et venues de cyclistes», explique M. Blouin. 

Dans les passages étroits, un vélo peut aussi entraver les fauteuils roulants. 

L’organisme Vélo Québec recommande aux propriétaires indisposés de composer le 311 et de demander à la ville de poser des supports à vélos. C’est l’insuffisance de ceux-ci qui oblige les cyclistes à recourir aux poteaux de signalisation et aux clôtures de fer forgé.