/news/currentevents
Navigation

Traque de deux fugitifs au Canada: les recherches fluviales abandonnées

Coup d'oeil sur cet article

La police canadienne a mis fin lundi à la mission d’une équipe de plongeurs dans un fleuve du nord du Manitoba (centre) où avait été retrouvé un bateau vide, faute d’avoir pu établir un lien avec deux Canadiens soupçonnés d’un triple meurtre, en fuite depuis deux semaines.

Une équipe de plongeurs de la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) avait fouillé dimanche une portion du fleuve Nelson où une embarcation en aluminium avait été découverte vendredi. Ce bateau, très endommagé, avait été retrouvé dans la vaste zone inhospitalière proche de Gillam devenue l’épicentre de la traque des deux adolescents.

« L’équipe... sous-marine a terminé son travail à la suite de la découverte d’un bateau sur la rive du fleuve Nelson et n’effectuera aucune plongée supplémentaire », a annoncé lundi matin la GRC dans un tweet.

Les opérations de recherche, qui ont été réduites la semaine dernière faute de résultats, se poursuivent sur terre, précise la police.

Deux semaines jour pour jour après le début de leur traque, les deux adolescents et amis d’enfance, Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, échappent toujours aux enquêteurs malgré de très importants moyens humains et matériels mis en œuvre.

Les deux fugitifs ont abouti dans la région de Gillam, située à plus de 1000 km au nord de Winnipeg, la capitale du Manitoba, au terme d’une cavale en voiture de plus de 3000 km à partir de la Colombie-Britannique (ouest). La voiture qu’ils auraient utilisée pour leur cavale a été découverte, calcinée, le 22 juillet à une quarantaine de kilomètres de Gillam.

Kam McLeod et Bryer Schmegelsky sont formellement accusés du meurtre sans préméditation d’un professeur de botanique de 64 ans, Leonard Dyck. 

Ils sont également soupçonnés d’avoir tué un Australien de 23 ans, Lucas Fowler, et son amie américaine Chynna Deese, 24 ans. Leurs corps avaient été retrouvés le 15 juillet le long d’une route dans le nord de la Colombie-Britannique.

La police n’exclut pas que les deux fugitifs soient morts, ou qu’ils aient réussi à quitter la région de Gillam en déjouant l’important dispositif policier.