/news/health
Navigation

Un test sanguin pour détecter l'Alzheimer?

Coup d'oeil sur cet article

Des scientifiques américains ont mis au point un test sanguin permettant de détecter la maladie d’Alzheimer jusqu'à 20 ans avant l'apparition des symptômes.

Lorsque tombe le diagnostic, la maladie d'Alzheimer est généralement bien installée, avec perte de mémoire, confusion. Les médicaments ont alors une efficacité limitée.

Un test sanguin semble prometteur: «Ce que ce nouveau test-là, semblable à celui qu'on avait fait, permet de faire c'est de reculer avant l'arrivée des symptômes. Cinq, dix, quinze, vingt ans. Et identifier les gens à risque», explique le Dr Judes Poirier, direction d’études sur la prévention de la maladie d’Alzheimer.

«Si on travaille en amont chez des personnes qui sont à risque, qui sont porteuses de certains biomarqueurs spécifiques de la maladie, à ce moment-là, on a plus de chance de succès», précise la Dre Nouha Ben Gaied de la Fédération québécoise des sociétés Alzheimer.

Le test mesure les taux de protéine amyloïde dans le sang, en tenant compte de l'âge du patient et de la présence du gène APOE4. Le test serait précis à 94 %.

Toutefois, les personnes qui subiraient un tel test s'exposeraient par ailleurs à une discrimination génétique. «Ça veut dire que si un employeur découvre que vous avez un gène d'Alzheimer, il risque de vous laisser partir plus tôt avant que ça lui coûte très cher. Ou une compagnie d'assurances va peut-être ne pas vouloir vous assurer», conclut le Dr Poirier.

Le Canada est le seul pays du G7 à ne pas garantir la confidentialité totale des résultats des tests génétiques. C'est d'ailleurs une situation qui inquiète les spécialistes.