/entertainment/tv
Navigation

«Appelle-moi si tu meurs»: pas de suite... pour l’instant

Pierre-Yves Bernard et Claude Legault
Photo le Journal de Montréal/Agence QMI, Martin Alarie Pierre-Yves Bernard et Claude Legault

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Claude Legault et Pierre-Yves Bernard ne comptent pas écrire de suite à «Appelle-moi si tu meurs». Du moins, pour l’instant.

En entrevue avec l’Agence QMI, Claude Legault a confié que son comparse d’écriture et lui ont un autre projet sur leur table de travail, qu’il leur tarde davantage de développer, avant de poursuivre les péripéties policières d’«Appelle-moi si tu meurs».

Le duo d’auteurs n’écarte pas l’idée d’un jour revenir à cet univers décalé – dans lequel apparaissent, notamment, Denis Bernard, Isabelle Vincent, Didier Lucien, Louis Champagne et Claude Legault lui-même –, mais ne se fixe aucune date d’échéance.

«On va attendre un peu, pour laisser ça reposer, a mentionné Claude Legault. On a autre chose dans la tête, qu’on veut concrétiser, Pierre Yves et moi, avant de faire une autre saison. Entre-temps, la série sera peut-être diffusée à TVA.»

Legault assure que la décision de mettre cette aventure en veilleuse est bien la leur, à Pierre-Yves Bernard et lui. Disponible depuis la fin février sur Club illico, «Appelle-moi si tu meurs» a franchi la barre du million de visionnements en moins de deux semaines.

«Je ne suis pas déçu du tout, a glissé Claude Legault. La réception a été très bonne. C’est une série atypique. Mais j’ai envie de faire autre chose, qui presse plus, dans l’immédiat. On va donc faire ça et, éventuellement, on pourrait revenir.»

Dans le passé, Pierre-Yves Bernard et Claude Legault avaient pondu, ensemble, la comédie «Dans une galaxie près de chez vous» et le drame «Minuit, le soir».

«Cerebrum»

Pour l’heure, Claude Legault s’apprête à retrouver sa collègue Ludivine Reding sur le plateau de «Fugueuse 2», où il n’aura, dit-il, que cinq ou six jours de tournage. En septembre et octobre, il tiendra aussi un rôle dans le film «Les oiseaux ivres», et renfilera ensuite perruques et prothèses en vue de l’enregistrement du «Bye Bye 2019», dont il sera, pour une deuxième année, l’un des principaux comédiens. Patrice L’Écuyer, Guylaine Tremblay, Anne-Élisabeth Bossé, Julie Le Breton et Mehdi Bousaidan lui donneront la réplique dans la rétrospective comique de fin d’année.

Enfin, ce jeudi, 8 août, les admirateurs de l’acteur pourront renouer avec lui en visionnant en intégralité «Cerebrum», suspense psychologique de Richard Blaimert («Hubert et Fanny», «Nouvelle adresse»), sur Tou.tv Extra. Claude Legault y personnifie Henri Lacombe, un psychiatre qui, en plus d’avoir maille à partir avec ses patients torturés, doit composer avec la disparition soudaine et inexpliquée de son épouse psychologue, interprétée par Evelyne de la Chenelière.

«C’est un bonhomme qui est tout en retenue. Dans son métier, il est un bouclier contre la folie, contre le malheur. Il doit être rassurant. C’est cet aspect que j’ai beaucoup travaillé», dépeint l’artiste au sujet de son personnage.