/sports/soccer/impact
Navigation

Bojan Krkic et Ballou Tabla arrivent

Montréal a été très actif lors de la dernière journée du Mercato, envoyant noatmment Micheal Azira à Chicago

Bojan Krkic, qui évoluait dernièrement pour Stoce City, a été acquis par l’Impact lors de la dernière journée du Mercato.
Photo d'archives, AFP Bojan Krkic, qui évoluait dernièrement pour Stoce City, a été acquis par l’Impact lors de la dernière journée du Mercato.

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact a frappé un grand coup lors de la dernière journée de transferts en confirmant l’embauche de l’Espagnol Bojan Krkic jusqu’à la fin de la saison 2020, en plus de sortir un lapin de son chapeau en rapatriant Ballou Jean-Yves Tabla de Barcelone.

Selon ce qu’a annoncé le club mercredi midi, le contrat de Krkic est assorti de deux années d’option.

Le milieu de terrain offensif de 28 ans  ne sera pas le troisième joueur désigné de l’Impact, qui va plutôt employer de l’argent d’allocation ciblé pour faire baisser le poids de son salaire sur la masse salariale.

Quant à Tabla, qui évolue avec l’équipe B du FC Barcelone, il revient à l’équipe qui l’a formé jusqu’au 31 décembre. Barcelone a acheté Tabla de l’Impact, l’an passé.

Le club a également transigé avec le Fire de Chicago, afin d’obtenir le premier rang d’allocation pour permettre d’assurer le retour de Tabla. 

Dans cette transaction, l’Impact a aussi obtenu le défenseur latéral Jorge Corrales. En retour, le Fire a reçu le milieu de terrain Micheal Azira, le choix de deuxième tour de l’Impact au prochain repêchage et le rang d’allocation actuel du club.

Corrales, qui est âgé de 28 ans, a disputé 15 matchs pour 1036 minutes. Il s’agit davantage d’un ajout de profondeur.

Beau pari

Krkic, qui a subi une blessure sérieuse au genou en 2015 et qui a vécu des épisodes d’anxiété, demeure un très beau pari pour l’Impact, ne serait-ce qu’en raison de son âge.

La structure du contrat est fort intéressante puisque le club ne s’est engagé que pour un an et demi. Si l’expérience est un échec, ça s’arrêtera là.

Mais si Krkic répond aux attentes, il y aura deux années d’option ensuite. 

La fenêtre de transfert internationale se refermait en fin de soirée, mercredi, et on peut dire que l’Impact a fait un boulot plus qu’intéressant, son meilleur depuis l’embauche de Didier Drogba en 2015.

Outre Krkic, l’Impact est aussi allé chercher Lassi Lappalainen, un jeune ailier finlandais qui possède un talent indéniable, et il a rapatrié Ballou Tabla le temps de quelques mois, histoire qu’il accumule des minutes de jeu.

D’un seul coup, il a ajouté beaucoup de créativité pour affronter la fin de saison et la course aux séries.

Bel espoir

Pour en revenir à Krkic, il a été formé à l’académie du FC Barcelone, La Masia, où il aurait marqué plus de 900 buts au fil de son cheminement junior entre 1996 et 2006.

Il a joint le Barça à l’âge de 17 ans et a été le plus jeune joueur de l’histoire à jouer en Liga avec le Barça, où il est resté pendant quatre saisons. Il a amassé 26 buts et 12 passes en 1004 matchs. 

Il a par la suite été transféré à l’AS Roma avant de revenir au Barça, qui l’a prêté au célèbre club néerlandais Ajax. Il a fait partie de Stoke City de 2014 à 2019, un séjour entrecoupé de deux prêts à Mayence, en Allemagne, et à Alaves en Espagne.