/sports/fighting
Navigation

«Je suis la vache à lait de la division» – Jean Pascal

«Je suis la vache à lait de la division» – Jean Pascal
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Jean Pascal peine encore à saisir l’ampleur de ce qu’il vient de réaliser.

Le nouveau champion intérimaire WBA était un homme très populaire alors qu’il marchait dans les rues de Montréal avec la journaliste de TVA Sports Nancy Audet, mercredi.

«Je suis vraiment fier de moi. La clé fut le travail, la discipline, mais surtout la persévérance, tout ça enrobé de beaucoup de confiance en soi», a expliqué le tombeur de Marcus Browne.

Même à 36 ans, Pascal a encore le feu sacré. «Je ne l’ai pas perdu, je crois que c’est dans mes veines, c’est dans mon ADN. Mon père, c’était un battant.»

Le vétéran aura maintenant l’embarras du choix pour son prochain combat, mais il est encore trop tôt pour qu’il se prononce.

«C’est sûr que je suis la vache à lait de la division, tout le monde veut m’affronter. Je ne sais pas contre qui je vais faire mon prochain combat. Peut-être Badou Jack, peut-être Browne. Je sais qu’[Ahmed] Elbiali voulait une revanche», a mentionné Pascal, qui veut d’abord se reposer avant de penser à son prochain défi.

«Présentement, l'adrénaline est retombée, alors je ressens beaucoup de fatigue. Je me reposerai beaucoup dans les prochains jours. Ensuite, on va pouvoir fonctionner normalement à nouveau.»