/entertainment/comedy
Navigation

La pénurie de main-d’œuvre affecte ComediHa!

L’agence recherche des travailleurs

Coup d'oeil sur cet article

 L’industrie culturelle n’échappe pas à la pénurie de main-d’œuvre. Le festival ComediHa!, qui met en branle dès ce soir la plus grosse édition de son histoire avec une délégation de 500 artistes et artisans, cherche des travailleurs dans tous les secteurs. 

 « De la réceptionniste au monteur vidéo, en passant par les communications et la comptabilité, on a besoin de tous les corps de métier, indique au Journal le grand manitou du festival, Sylvain Parent-Bédard, à quelques heures du coup d’envoi de la 20e édition. On sent définitivement la pénurie de main-d’œuvre. » 

 Le ComediHa! Fest génère 1000 emplois directs. La situation est « difficile », dit-il, mais tout est mis en œuvre pour que le festivalier ne ressente pas les contrecoups de la pénurie. « Il y a certaines personnes qui redoublent d’ardeur au sein de l’équipe », reconnaît Sylvain Parent-Bédard. 

  • ÉCOUTEZ Michaël Labranche à l'émission Avocats à la barre à QUB radio:

 Heureusement, Sylvain Parent-Bédard confie ne pas avoir eu trop de difficultés à recruter les 360 bénévoles nécessaires au bon déroulement du festival. 

 Son propre compétiteur 

 L’Agence ComediHa! fait face à un heureux problème : elle se fait elle-même compétition entre ses projets. 

 En plus de produire la série LOL:-), en marge du festival d’humour, 34 émissions télé sont produites dans le cadre de l’événement, dont la captation de la série One-mini-show, des galas, des émissions Trait d’humour et ComediHa! Club

 Les ressources télévisuelles dans la capitale ont leur limite. « On n’a malheureusement pas le choix de faire venir de la main-d’œuvre de l’extérieur. Et ce n’est pas juste la main-d’œuvre spécialisée, c’est tout », affirme Sylvain Parent-Bédard. 

 Le producteur a même dû reporter le tournage d’une importante série de fiction à l’automne, faute d’avoir les ressources pour la tourner maintenant. 

 Le Paris Match ­débarque 

 Le ComediHa! Fest prend son envol ce soir sur Grande Allée. L’édition 2019 propose une programmation de 350 spectacles, dont six galas, une soirée Bonne Fête ComediHa! et sept spectacles extérieurs thématiques qui se dérouleront à place D’Youville. 

 Dans une volonté de rayonner à l’international, le festival ComediHa! accueillera, pour une rare fois, un média étranger. Et pas le moindre : le Paris Match débarque à Québec pour le début du festival. Ils réaliseront un portrait de l’humoriste français Kev Adams dans le cadre de sa visite dans la province et consacreront également une couverture au festival.  

 Le ComediHa! Fest débute ce soir et se déroule jusqu’au 18 août. 

 Le ComediHa! Fest en chiffres  

  •  350 spectacles 
  •  500 artistes et artisans 
  •  2000 nuitées d’hôtel 
  •  1000 emplois 
  •  2000 heures de transport en navette 
  •  50 chauffeurs 
  •  360 bénévoles 
  •  Plus de 13 millions $ de budget