/24m/food
Navigation

[PHOTOS] À Griffintown, on peut casser la croûte dans un vieux wagon de métro

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL |  Deux anciens wagons de métro transformés en café-bar et en lieu de détente sont maintenant accessibles au public près de l'École de technologie supérieure (ÉTS), dans Griffintown.

La place publique aménagée à l'angle des rues Peel et Ottawa possède deux wagons de métro patrimoniaux de modèle MR-63. Depuis le 19 juillet, on peut commander café et nourriture dans l'un d'eux, alors que l'autre permet de décompresser sur de gros coussins.

Depuis quelques années, la population de Griffintown ne cesse de croître avec l'érection de nombreuses tours d'habitations. Cependant, les citoyens du secteur ne possédaient pas de véritable endroit public afin de socialiser, soutient Étienne Morin-Bordeleau, cofondateur avec son frère Frédéric du projet MR-63 Montréal.

«Il n'y a pas ce genre de rassemblement dans le quartier jusqu'à présent, l'arrondissement veut en faire et c'est nous qui ouvrons la porte à ça un peu», mentionne-t-il.

Assis sur un banc de métro installé sur la terrasse extérieure du site, M. Morin-Bordeleau souligne que l'endroit accueillera huit wagons de métro d'ici 2021. «Cette année, on voulait tester le concept du lieu et voir l'offre et le look du projet permanent», explique-t-il.

La Phase I du projet MR-63 est ouverte jusqu'au 15 septembre.

L'organisme MR-63 Montréal est présentement en discussion avec l'arrondissement Sud-Ouest pour la signature d'un bail à long terme.Réparti sur trois étages,le complexe permanent de huit wagons MR-63 devrait prendre place en 2021.

L’été dernier, quelque 80 000 personnes ont profité de la Station F-MR, une place publique aménagée par l'équipe MR-63 sur le site du lieu historique national du Canal-de-Lachine.

Zéro déchet et talent d'ici

L'organisme MR-63 Montréal a adopté la tendance zéro déchet. D'ailleurs, près de 80 % de la végétation présente sur le site est comestible. Les fines herbes et arbres fruitiers aux abords de la terrasse sont utilisés dans la préparation des mets du café-bar.

En début de soirée, l'endroit laisse place aux artistes locaux. Des films et séries originales font également partie de la programmation projetée gratuitement. Le tout dans l'optique d'encourager la culture d'ici.

«[...]Le projet est très local, les bières que l'on présente proviennent de l'autre bord du canal, des artistes avec qui nous travaillons restent à deux coins de rue d'ici, on présente des films montréalais», énumèrent les frères Morin-Bordeleau.

Des réactions positives

«C'est très beau, nous encourageons le zéro déchet et les entreprises locales», explique Philippe Daniel qui est venu dîner sur le site avec sa collègue de travail. C'est cette dernière qui lui a parlé de ce nouveau concept.

Stephen Macneil a décidé de s'arrêter pour visiter l'endroit alors qu'il passait sur la rue Peel en voiture avec sa mère. «Ça me rappelle mes voyages en métro lorsque j'étais jeune», mentionne celui qui vit désormais au Qatar.