/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de... d’Étienne Drapeau

Etienne Drapeau
Photo Stevens LeBlanc Etienne Drapeau

Coup d'oeil sur cet article

Il y a déjà 15 ans, Étienne Drapeau participait à l’édition 2004 de l’émission Star Académie et depuis, le chanteur a lancé sept albums. D’ailleurs, son dernier opus en espagnol, intitulé Fiesta, connaît un chaleureux accueil ici, mais aussi dans la communauté latino-américaine. Son été est donc consacré à sa tournée estivale de spectacles partout au Québec. Passionné de hockey et de danse latine, l’interprète nous dévoile ses adresses préférées sur la Rive-Nord et un peu partout à Montréal.

LE RESTAURANT PRÉFÉRÉ ?

Saloon Bistro-Bar
Photo facebook Saloon Bistro-Bar
Saloon Bistro-Bar
 La Bêtise
Photo instagram @labetise
La Bêtise

Un de mes restaurants préférés à Montréal est La Bêtise, rue Saint-Hubert, où l’on sert le meilleur tartare de saumon au monde ! La poutine général Tao et les mini-burgers sont aussi des classiques à essayer. L’endroit est cool et le personnel est chaleureux ! J’aime aussi beaucoup Le Saloon Bistro-Bar, rue Sainte-Catherine. Il y a une belle ambiance pour manger, prendre un verre et bien commencer une sortie entre amis.


L’ENDROIT OÙ PRENDRE UN CAFÉ ?

La Brûlerie de la Rivière
Photo facebook La Brûlerie de la Rivière
La Brûlerie de la Rivière

Incontestablement la Brûlerie de la Rivière dans le Vieux-Terrebonne, près de chez moi. Cet endroit est comme mon deuxième bureau. J’y ai écrit la majorité des chansons de mes albums. J’y vais pour leur délicieux café latte, leur mélange maison, mais aussi pour l’infinie gentillesse et le sourire des employés qui vous accueillent comme si vous entriez chez vous !


L’ACTIVITÉ PRÉFÉRÉE ?

J’ai deux grandes passions et activités en dehors­­­ de la musique : le hockey... et la danse ! Même si elles semblent plutôt opposées à première vue, ces passions sont pour moi connexes et complémentaires. Le hockey me permet de voir mes boys, d’avoir des discussions de gars, de rire beaucoup, de décrocher. Idem pour les danses latines, sauf que je les exécute avec des amies et des partenaires de danse féminines ! Les discussions et les amitiés y sont bien évidemment très différentes de celles du vestiaire de hockey­­! Ces deux activités me permettent de me tenir en bonne forme pour ma carrière de chanteur.


L’ADRESSE SECRÈTE À DÉCOUVRIR ?

La conquistadora
Photo instagram @labetise
La conquistadora

Si vous êtes prêts à sortir un tout petit peu de Montréal, le restaurant mexicain La conquistadora, à Saint-Jérôme, est le meilleur en son genre ! Un restaurant familial, où la charmante famille qui y travaille vous fera ressentir l’accueil et la chaleur typique des Latinos. Les petites crêpes desserts appelées La sonrisa de Gloria, qui signifie « le sourire de Gloria », valent le déplacement à elles seules !


L’ÉVÉNEMENT CULTUREL LE PLUS COURU ?

Cette année, j’ai la chance d’être le président d’honneur du Festival d’expres­sions artistiques d’ici et d’ailleurs, qui se déroule le week-end prochain, à LaSalle. Le Festival offre une programmation faisant découvrir aux Montréalais les richesses culturelles de l’immigration sous l’angle de ses expressions artistiques et culturelles, par le truchement de la danse, du chant et des arts visuels. C’est un peu comme faire un tour du monde et de ses cultures en quelques jours, ici même, à Montréal !


SI J’ÉTAIS MAIRE DE MONTRÉAL, JE... ?

Je ferais en sorte de continuer à assu­rer la protection et l’usage de notre langue française sur le territoire, dans l’affichage et dans les différents commerces et restaurants. Nous ne sommes qu’une poignée de francophones en Amérique du Nord, entourés d’une mer anglo-saxonne.