/sports/soccer/impact
Navigation

Michael Azira a marqué Rémi Garde

Coup d'oeil sur cet article

Quand l’Impact a vu la possibilité de rapatrier Ballou Jean-Yves Tabla du FC Barcelone B jusqu’à la fin de la saison, il s’est retrouvé dans l’obligation de grimper au rang de l’allocation, le processus par lequel certains anciens joueurs de la MLS peuvent revenir dans le circuit.

C’est ainsi qu’il a fallu transiger avec le Fire de Chicago, qui détenait le premier rang d’allocation et c’est ainsi qu’on a pour ainsi dire sacrifié Micheal Azira, un joueur ultra sympathique que Rémi Garde a grandement apprécié, au point où il a fait une longue parenthèse lors de la conférence de presse, jeudi midi.

Attitude irréprochable

« Il a eu une attitude irréprochable dès le premier jour et jusqu’à la fin », a insisté l’entraîneur.

« Au-delà du joueur, c’est un homme remarquable avec qui j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler.

« Il a beaucoup servi l’équipe au lieu de se servir de l’équipe. Il a beaucoup aidé les jeunes joueurs que sont Ken Krolicki et Shamit Shome », a expliqué Garde.