/sports/soccer/impact
Navigation

Ballou rentre à la maison

Coup d'oeil sur cet article

CHICAGO | Ballou Tabla n’a pas hésité longtemps quand il a eu la possibilité de revenir chez l’Impact par l’entremise d’un prêt.

Aujourd’hui âgé de 20 ans, le milieu canadien d’origine ivoirienne y a vu une occasion de revenir chez son club de cœur.

« Je crois que c’est l’Impact qui a contacté le club pour me donner la chance de terminer la saison avec mon club formateur et je n’ai pas hésité », a-t-il expliqué vendredi matin.

« On est toujours bien chez soi, je n’ai pas réfléchi. J’ai cette chance de revenir, d’aider l’équipe et d’apporter ce que je peux. »

Apprentissage

Ballou revient dans de très bonnes dispositions et dit avoir beaucoup d’envie et de rage.

« Pendant le peu de temps que je suis parti, j’ai acquis beaucoup d’expérience et j’apprends chaque jour. Je suis jeune et j’essaie d’apprendre des joueurs qui ont plus d’expérience. J’espère que ce que j’ai appris là-bas va me servir ici. »

Comme il jouait peu avec le FC Barcelone B, il a été prêté à Albacete, une formation qui évolue dans la Liga2.

« C’est un club de deuxième division et en quittant le Barça, je me suis dit que j’aurais du temps de jeu.

« Mais ce que les gens ne savent pas, c’est que c’est un coach du Real Madrid et ce n’est pas le même style de jeu, ça reste une expérience. J’aurais aimé jouer, mais je ne suis pas déçu. »

Les meilleurs

Pendant son séjour à Barcelone, Ballou a notamment eu l’occasion de côtoyer de grands joueurs comme Lionel Messi et Luis Suarez.

« Ce sont deux des attaquants les plus surveillés sur le terrain et en dehors. Tu ne peux que regarder ce qu’ils font et essayer de faire pareil.

« À l’entraînement, ils sont efficaces. Techniquement, ils sont propres. Ce qu’ils font dans les matchs, c’est ce qu’ils font à l’entraînement. »

On devrait voir Ballou dans l’alignement de l’Impact assez rapidement puisqu’il était en fin de préparation pour la nouvelle saison quand ce prêt est survenu.

« On a joué des matchs présaisons où j’ai joué 90 et 31 minutes. Sur la forme physique, je suis prêt. Disons que je suis à 90 % physiquement, mais je le suis à 100 % dans la tête. »