/travel/destinations
Navigation

7 attraits à découvrir en Abitibi-Témiscamingue

7 attraits à découvrir en Abitibi-Témiscamingue
Photo courtoisie, Tourisme Abitibi-Témiscamingue/Hugo Lacroix

Coup d'oeil sur cet article

Couvrant l’ouest du Québec du nord au sud et bordant l’Ontario, la région se décrit en deux mots : grands espaces. On s’en rend bien compte en traversant la réserve faunique La Vérendrye par la route 117. Mais l’Abitibi-Témiscamingue, c’est aussi la présence encore bien visible des Algonquins ou de la conquête de l’or.

1. La réserve faunique La Vérendrye

Excursion en 
canot à la Réserve 
La Vérendrye.
Photo courtoisie, Alain LeSieur
Excursion en canot à la Réserve La Vérendrye.

Située entre Mont-Tremblant et Val-d’Or, la réserve faunique serait le plus vaste territoire au monde aménagé pour le canot-camping. On compte 20 circuits avec sites de camping identifiés et indiqués sur une carte. Le circuit Jean-Péré­­­, une boucle de 24 km en eau calme, est idéal pour une première fois.

  • Base de service (km 330) accessible en autobus à partir de Montréal, Val-d’Or ou Ottawa. Accès et nuitée : 14 $ par adulte, 7 $ par enfant (6 à 17 ans). Location de canot : 37 $ par jour. Week-ends d’initiation.

2. Le site autochtone Kinawit

Le site autochtone Kinawit 
à Val-d’Or.
Photo courtoisie, Tourisme Abitibi-Témiscamingue/Hugo Lacroix
Le site autochtone Kinawit à Val-d’Or.

Mis sur pied par le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, le site Kinawit nous fait vivre une incursion dans les traditions millénaires des Anicinabek (Algonquins). Lors d’une visite guidée, on y voit un shaputuan (habitation), on découvre les herbes sacrées et on déguste des infusions comme le thé du Labrador.

  • Visite : 12,50 $ par adulte ou ado, 8 $ par enfant. Autres activités : préparation de banique, fabrication d’un bâton de parole et plus. Tipi ou cabine pour une nuit : à partir de 80 $.

3. La Cité de l’Or

Dans l’ancienne mine
Lamaque à la Cité de l’Or.
Photo courtoisie, Christian Leduc
Dans l’ancienne mine Lamaque à la Cité de l’Or.

Il y a bel et bien eu de l’or à Val-d’Or, comme en fait foi ce site historique à l’ancienne mine Lamaque. La visite nous conduit dans les galeries à 91 m sous terre ! On y voit aussi les installations de surface pour les mineurs et pour l’extraction du minerai, sans oublier le village minier de Bourlamaque.

  • Visite complète : 39 $ par adulte, tarifs­­­ réduits pour étudiants et enfants­­­.

4. Le Refuge Pageau

Un renard ayant été accueilli au Refuge Pageau.
Photo courtoisie, Tourisme Abitibi-Témiscamingue/Hugo Lacroix
Un renard ayant été accueilli au Refuge Pageau.

Voilà déjà 30 ans que la famille Pageau­­­ accueille à leur refuge d’Amos des animaux sauvages orphelins­­­, malades ou blessés pour les soigner. Des orignaux, des loups, des oiseaux de proie et bien d’autres. Visite libre ou plus personnalisée.

  • Tarif de base : 17 $ par adulte, prix réduit­­­ pour les enfants. Chalet rustique près des bêtes : 205 $ pour la première nuit.

5. Le Magasin général Dumulon

À Rouyn-Noranda, 
le Magasin général Dumulon 
rappelle l’époque de la 
colonisation et de la 
prospection minière.
Photo courtoisie, Tourisme Abitibi-Témiscamingue/Mathieu Dupuis
À Rouyn-Noranda, le Magasin général Dumulon rappelle l’époque de la colonisation et de la prospection minière.

Ouverts en 1924, le commerce et bureau de poste tenu par la famille Dumulon, ainsi que leur maison sont classés site patrimonial québécois. Leur construction en bois rond rappelle la colonisation de Rouyn et de Noranda ainsi que l’épopée de la prospection minière. Des personnages donnent vie aux Dumulon.

  • Visite : 7 $ par adulte, prix réduits pour étudiants et enfants. Sur place, Vélo Cité Rouyn-Noranda prête des vélos.

6. Le Fort-Témiscamingue/Obadjiwan

Le Fort-Témiscamingue/
Obadjiwan, un ancien 
poste de traite de fourrures.
Photo courtoisie, Tourisme Abitibi-Témiscamingue/Stéphane Fortin
Le Fort-Témiscamingue/ Obadjiwan, un ancien poste de traite de fourrures.

Pendant près de deux siècles, au lac Témiscamingue, Algonquins et commerçants de fourrure, Français ou Anglais, ont fait du troc à ce poste de traite fortifié, aujourd’hui lieu historique national du Canada. Exposition interactive. Application pour téléphone.

  • Entrée : 4 $ par adulte, gratuit pour les jeunes.

7. Le parc national d’Opémican

Accessible par la route 101 via Laniel, ce nouveau parc national du Québec se distingue par ses escarpements rocheux, ses pins majestueux et ses grands lacs. Si les crues de la rivière Kipawa ont entraîné la fermeture partielle d’un secteur, on a toute la liberté de découvrir la Pointe Opémican.

  • Vélo en forêt. Sentiers courts pour la famille. Canots et kayaks à louer. Camping. Unités de prêt-à-camper Étoile (jusqu’à 6 personnes) : à partir de 104 $ par nuit.