/sports/soccer/impact
Navigation

Un point perdu en fin de match

L’Impact accorde deux buts sur coups de pied arrêtés

Coup d'oeil sur cet article

BRIDGEVIEW | L’Impact est revenu de l’arrière en marquant deux buts sans riposte, mais a échappé un point en fin de match pour finalement s’incliner 3 à 2 contre le Fire de Chicago, hier soir.  

Voulant reposer ses canons offensifs, Rémi Garde a attendu l’heure de jeu pour faire entrer Lassi Lappalainen et Bojan Krkic qui ont remplacé Mathieu Choinière et Shamit Shome alors que son équipe tirait de l’arrière 2 à 1.  

Peinant jusqu’alors à construire offensivement, le jeu montréalais s’est ouvert un peu plus, grâce, entre autres, aux passes de Bojan derrière la défense du Fire.  

Alors que Saphir Taïder connaissait une soirée difficile sur les coups de pied arrêtés, Maxi Urruti a décidé d’en tirer un à la 76e minute. Il y est allé pour le jeu court sur Jorge Corrales qui a centré sur Bacary Sagna qui a marqué de la tête. 

Photo USA TODAY Sports

 

Mais les vieux démons sont revenus hanter l’Impact qui a cédé une seconde fois dans le match sur un coup de pied de coin quand Bastian Schweinteiger a marqué dans la 88e minute.  

L’Impact a ainsi subi un sixième revers consécutif sur les pelouses adverses. Il n’a pas gagné à l’étranger depuis une victoire de 2 à 1 contre les Red Bulls de New York, le 8 mai.  

La troupe de Rémi Garde a surtout été incapable de profiter du fait que toutes les autres équipes de l’Association Est qui étaient en action hier ont disputé des matchs nuls. Résultat, il se retrouve maintenant en septième place avec 33 points soit autant que le Toronto FC qui est juste derrière et un de moins que le Revolution de la Nouvelle-Angleterre qui vient de le dépasser.  

Rotation  

Avec trois matchs d’ici samedi prochain, Rémi Garde a parié sur un effectif peu orthodoxe et il en a payé le prix en début de match.  

Il a clairement mis la priorité sur le match retour de demi-finale du Championnat canadien, mercredi à Calgary en faisant se reposer Ignacio Piatti, Lassi Lappalainen, Bojan Krkic, Jukka Raitala et Daniel Lovitz.  

L’entraîneur-chef a donc misé sur la jeunesse de Mathieu Choinière et Clément Bayiha en milieu de terrain en plus de faire confiance au nouveau venu, Jorge Corrales, comme arrière droit, lui qui affrontait l’équipe qui l’a échangé à l’Impact mercredi dernier.  

Quant à Ballou Tabla, même s’il a accompagné l’équipe, il n’était pas de la formation des dix-huit joueurs, ce qui pourrait toutefois changer à Calgary. 

Photo USA TODAY Sports

 

 But rapide  

Le Bleu-blanc-noir a une fois de plus raté son entame de match en cédant dès la 8e minute, sommes-nous étonnés, sur un coup de pied de coin. C’est la neuvième fois cette saison qu’il accorde un but dans le premier quart d’heure.  

Sur le jeu, le ballon s’est retrouvé sur Bastian Schweinsteiger à la gauche du but qui a profité d’un Jorge Corrales trop passif pour repérer Dax McCarty laissé seul dans l’axe. Le capitaine du Fire a facilement ouvert la marque.  

Le Fire a doublé son avance à la 19e minute quand une passe un peu audacieuse de Samuel Piette vers Shamit Shome, un peu mou, a été interceptée par Francisco Calvo.  

La balle s’est rapidement retrouvée dans le couloir gauche où Aleksandar Katai a repéré Nemanj Kilokic laissé sans surveillance en plein cœur de l’axe et, juste comme ça, c’était 2 à 0.  

Éveil  

Incapable de créer quoi que ce soit en attaque, l’Impact a quand même contrôlé le reste de la demie sans toutefois être en mesure de percer la surface du Fire.  

Faute d’options offensives menaçantes, c’est finalement un très long ballon vers Saphir Taïder qui a ouvert le jeu montréalais.  

Taïder a effectué toute une course qui a forcé le gardien Kenneth Kronholm à sortir de son but pour le faucher, ce qui a entraîné un tir de pénalité.  

Le Franco-Algérien a réduit l’écart à 2 à 1 à la 34e minute, marquant sur un tir de pénalité dans un second match consécutif.   

 ♦ L’Impact prend aujourd’hui la route de Calgary où il affrontera le Cavalry mercredi dans le cadre du match retour de la demi-finale du Championnat canadien.  

+
Jorge Corrales
Pour un gars qui a rejoint sa nouvelle équipe seulement jeudi et qui effectuait déjà un premier départ, il a plutôt bien paru contre son ancienne formation, préparant notamment le second but de l’Impact.
-
Shamit Shome
On ne pourra jamais nier l’effort qu’il met dans un match, mais hier soir il y a eu une certaine mollesse, défensive et offensive, sur les deux buts du Fire en première demie qui ne le caractérisent pas.
3
2
Chicago
Gardien :
Kenneth Kronholm.
Défenseurs :
Bastian Schweinsteiger, Francisco Calvo, Johan Kappelhof, Jonathan Bornstein.
Milieu :
Aleksander Katai, Brandt Bronico, C.J. Sapong, Dax McCarty, Nicolás Gaitán (remplacé par Djordje Mihailovic à la 75e minute).
Attaquant :
Nemanja Nikolic (remplacé par Przemyslaw Frankowski à la 56e minute).
Montréal
Gardien :
Evan Bush.
Défenseurs :
Bacary Sagna, Jorge Corrales, Rudy Camacho, ­Zakaria Diallo.
Milieu :
Mathieu Choinière (remplacé par Lassi Lappalainen à la 63e minute), Orji Okwonkwo (remplacé par Ignacio Piatti à la 80e minute), Samuel Piette, Saphir Taïder, Shamit Shome (remplacé par Bojan à la 63e minute).
Attaquant :
Maximiliano Urruti.
But
Chicago : McCarty (8e), Nikolic (19e), Schweinsteiger (88e) MONTRÉAL : Taïder (34e-tir de pénalité), Sagna (76e)
Cartons
Chicago : Kronholm (32e), McCarty (74e) MONTRÉAL : Diallo (67e)
 
TIRS
ARRÊTS
CHI
4
1
MTL
3
1
 
POSSESSION
FAUTES
CHI
48,2 %
9
MTL
51,8 %
8
 
HORS-JEUX
COINS
CHI
2
3
MTL
1
7
 
NOMBRE DE PASSES
NOMBRE DE PASSES RÉUSSIES (%)
CHI
477
88 %
MTL
505
86 %