/weekend
Navigation

De Toronto à Montréal, en passant par RuPaul’s Drag Race

Brooke Lynn Hytes
Photo courtoisie Brooke Lynn Hytes

Coup d'oeil sur cet article

Cette année, Brooke Lynn Hytes a marqué l’histoire du concours télévisé RuPaul’s Drag Race en devenant la toute première candidate canadienne à tenter de mettre la main sur la couronne convoitée. Propulsée depuis devant les projecteurs du monde entier, elle s’est donné pour mission de faire connaître le pays qui l’a vue grandir à ses fans des quatre coins de la planète. Premier arrêt : Montréal.

Non, Brooke Lynn Hytes n’a pas remporté les honneurs au terme de la dernière saison de RuPaul’s Drag Race, s’inclinant en finale devant Yvie Oddly. N’empêche. La drag queen torontoise (établie à Nashville depuis quelque temps) a peut-être vu le lot de 100 000 $ américains lui glisser entre les mains, mais la populaire émission a donné le coup d’envoi à ce qui s’annonce être une carrière internationale.

Brooke Lynn Hytes
Photo d'archives, WENN.com

« Est-ce que j’ai été déçue de ne pas gagner la première position ? Oui, c’est certain. Quand tu t’inscris à un concours, tu espères gagner. Mais depuis l’émission, je n’arrête pas de travailler, je suis invitée à donner des spectacles à travers le monde. Je vis mon rêve. Alors c’est bien plus qu’un simple prix de consolation », explique au bout du fil Brooke Lynn Hytes, ou Brock Hayhoe selon son acte de naissance­­­.

La folie

Et c’est vrai. Partout où elle passe, c’est la folie. On en a été témoin le mois dernier, alors que Brooke Lynn Hytes et ses consœurs de la onzième saison de RuPaul’s Drag Race foulaient les planches de l’Olympia de Montréal devant une foule à l’enthousiasme extrêmement bruyant.

On a également pu en témoigner, cette fois-ci à distance, lors de notre entrevue avec la Canadienne, il y a quelques jours.

Jointe par téléphone alors qu’elle se trouve dans un centre commercial bondé du Royaume-Uni, Brooke Lynn Hytes est forcée d’interrompre l’entrevue à plusieurs reprises lorsque des fans arrêtent la drag queen, pourtant incognito sans ses faux cils, perruque et autres apparats, le temps d’un égoportrait.

« Je suis tellement désolée. Ça n’arrête pas... », bredouille Brooke Lynn Hytes au bout du fil.

Fière Canadienne

Bref, sa popularité ne se dément pas. Et elle a la ferme intention de l’utiliser à bon escient. Le mois dernier, elle lançait la première d’une série de capsules web où elle présente certaines des plus grandes villes canadiennes à ses fans autour du monde. Et c’est à Montréal qu’elle a décidé d’inaugurer son projet.

« Ça a été un honneur pour moi de représenter le Canada pour les fans de RuPaul’s Drag Race et je veux continuer de le faire. Et moi, ça me permet de découvrir mon pays. C’est comme ça que j’ai eu un coup de cœur pour Montréal. J’y étais venue quand j’étais jeune, mais j’ai réellement appris à connaître la ville dans les derniers mois. Elle est complètement magnifique. Chaque fois que j’y débarque, j’ai l’impression d’y être chez moi, mais aussi d’être en Europe. J’y reviens dès que j’en ai l’occasion », révèle Brooke Lynn Hytes.

Drag Superstars

Elle y posera à nouveau ses bagages ce jeudi, le temps du très attendu spectacle Drag Superstars, présenté dans le cadre de Fierté Montréal. Cette tradition réunit chaque année des candidates ayant marqué les différentes saisons de RuPaul’s Drag Race (il y en a eu 11 à ce jour), pour une soirée de danse, de musique, d’humour et de lipsync.

Pour l’occasion, Brooke Lynn Hytes côtoiera certaines favorites du public (Manila Luzon, Sasha Velour, Naomi Smalls, Detox, Latrice Royale, alouette), ainsi que plusieurs de ses rivales de la dernière saison, nommément A’Keria Chanel Davenport, Silky Nutmeg Ganache, Vanessa Vanjie Mateo et Yvie Oddly.

« C’est vraiment super de retrouver mes consœurs de la saison 11, mais dans une ambiance beaucoup plus détendue, sans la rivalité ou le contexte du concours. On passe du bon temps ensemble et on travaille toutes ensemble dans un même but : offrir un bon spectacle aux fans », explique-t-elle.


► Le spectacle Drag Superstars sera présenté jeudi, 20 h, au parc des Faubourgs.