/world/opinion/columnists
Navigation

Inde et Pakistan: vers une nouvelle guerre?

Coup d'oeil sur cet article

L’Inde et le Pakistan sont entrés trois fois en guerre l’un contre l’autre, toujours à propos du Cachemire.

Cette semaine, l’Inde a décidé de frapper un grand coup contre la portion du Cachemire qu’elle contrôle. Elle a emprisonné 300 dirigeants du Cachemire indien. Elle a aussi abaissé son statut, le réduisant à un simple territoire, alors qu’auparavant il était un État autonome. Le Pakistan va-t-il déclarer la guerre à l’Inde ? Probablement pas. En revanche, le gouvernement indien semble avoir agi de manière inconstitutionnelle, ce qui risque d’aviver dangereusement les tensions politiques en Inde.

1. Pourquoi l’Inde et le Pakistan se disputent-ils le Cachemire ?

En 1947, au moment de l’indépendance de l’Inde, le maharadja du Cachemire s’est retrouvé dans une situation intenable. La vaste majorité de sa population était musulmane et elle souhaitait rejoindre le Pakistan, comme plusieurs autres régions de l’Inde. Mais le maharadja était lui-même hindou et il voulait plutôt que son royaume soit rattaché à l’Inde. Finalement, il a opté pour l’indépendance du Cachemire. Mais des bandes armées, soutenues par le Pakistan, ont attaqué le Cachemire. Le maharadja a demandé l’aide de l’Inde. Une partie du Cachemire s’est retrouvée sous le contrôle du Pakistan, et une autre sous celui de l’Inde. En 1949, la partie indienne du Cachemire est devenue un État autonome au sein de la fédération indienne.

2. Pourquoi le gouvernement indien a-t-il emprisonné les dirigeants cachemiris ?

La population du Cachemire indien est à 68 % musulmane. Une grande partie des Cachemiris indiens rêvent soit de redevenir complètement indépendants, soit d’être rattachés au Pakistan. Le gouvernement indien invoque des dangers pour la sécurité des touristes et pour l’économie en général, afin de justifier son intervention militaire. Il prétend qu’une fois le danger jugulé, il pourrait redonner au Cachemire son statut d’État autonome.

3. Le gouvernement indien est-il sincère ?

La sincérité du gouvernement indien est plus que douteuse. C’est que le gouvernement indien a aboli les articles 370 et 35-A de la constitution indienne. Ces deux articles garantissaient le statut autonome du Cachemire indien. Il est probable que le gouvernement ait agi de manière inconstitutionnelle. La cause sera sans aucun doute portée devant les tribunaux, mais ceux-ci pourraient mettre de nombreuses années à trancher. Par ailleurs, selon le gouvernement du Pakistan, plus de 500 000 soldats indiens se trouvent sur le territoire indien du Cachemire. C’est beaucoup pour une population de sept millions d’habitants. Mais surtout, le gouvernement indien vient d’autoriser les habitants du reste de l’Inde à acheter des propriétés au Cachemire. Les Cachemiris craignent, avec raison, que l’Inde lance contre eux une politique de colonisation intérieure.

4. L’Inde et le Pakistan vont-ils entrer en guerre ?

Probablement que non. Tout dépendra de l’intensité de la réaction nationaliste au Pakistan. Pour le moment, le gouvernement pakistanais semble chercher à calmer les esprits. En réalité, le gouvernement indien tente de pérenniser son contrôle du Cachemire indien. Mais il le fait d’une façon détestable.

5. Pourquoi les actions du gouvernement indien risquent-elles d’aviver les tensions en Inde ?

Ce sont les Britanniques qui ont réalisé l’unification de l’Inde. Auparavant, le pays était divisé en une multitude de royaumes. La constitution de l’Inde et la domination du droit civilisent les affrontements politiques dans le pays. Or, si le gouvernement central viole la constitution, les autres acteurs politiques pourraient décider de faire la même chose.