/sports/racing
Navigation

​Un cadeau venu du ciel!

Andrew Ranger hérite de la position de tête sans avoir roulé à Trois-Rivières

SPO-GP3R
Photo Agence QMI, Andréanne Lemire Le jeune Raphaël Lessard n’a jamais roulé sur le circuit urbain du GP3R en série Pinty’s et s’élancera de la 15e position dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | À part la sortie de quelques pilotes audacieux, qui ont bravé samedi les conditions exécrables le temps d’un tour ou deux, les spectateurs au Grand Prix de Trois-Rivières sont rentrés à la maison sur leur appétit.

La pluie est en effet venue perturber l’horaire de la journée en série NASCAR Pinty’s, la discipline-reine de l’événement, dont la séance de qualifications prévue en fin d’après-midi a été annulée.

Règlement oblige, les positions sur la grille de départ de la course dimanche seront déterminées selon les points récoltés par chaque voiture depuis le début de la saison.

Certains pilotes malheureux seront relégués en queue de peloton, mais d’autres ont pu tirer avantage de leur place privilégiée au classement cumulatif en 2019.

C’est notamment le cas d’Andrew Ranger, meneur au championnat, qui s’élancera de la position de tête quand le drapeau vert sera agité vers 14 h 15. Il vise une cinquième victoire en Mauricie.

« Je ne me plaindrai pas de mon sort, a dit le pilote de Roxton Pond, mais je pense surtout à tous ceux qui, dans les tribunes, sont venus ici pour nous voir. C’est dommage, mais on ne peut rien y faire. »

« La météo, c’est la... météo »

Même son de cloche du côté de Louis-Philippe Dumoulin qui partira troisième.

« C’est décevant pour tous les spectateurs et nos partenaires qui se sont déplacés sur le site, a dit Trifluvien. Mais, la météo, c’est la... météo. »

Son frère Jean-François, qui a osé sortir des puits de ravitaillement sous la pluie, n’a pas semblé inquiet de la situation.

Le fait d’avoir confié sa voiture à Brandon White lors des cinq courses ovales cette saison lui permettra de s’installer au 11e rang sur la grille de départ.

« Je connais le circuit et j’ai l’habitude de gagner des places assez rapidement », a dit l’aîné des Dumoulin.

Trente minutes d’essais libres

S’il y a un pilote parmi les 21 engagés qui n’a jamais souhaité que le ciel lui tombe sur la tête, c’est le jeune Raphaël Lessard. Ce dernier n’a jamais roulé sur le circuit urbain du GP3R en série Pinty’s. Il partira de la 15e place.

« J’ai fait deux tours, a souligné le jeune prodige de Saint-Joseph-de-Beauce, et j’ai failli déraper. C’était comme rouler sur la glace par endroits. C’était ma première fois sous la pluie. »

La bonne nouvelle pour Lessard, c’est que les officiels de NASCAR ont prévu d’ajouter à la programmation une séance d’essais libres de 30 minutes dimanche entre 9 h 5 et 9 h 35.

L’exemple de Labbé l’an dernier

Quant à Marc-Antoine Camirand, il est certes l’un des grands perdants des caprices de Dame Nature. En raison de ses résultats mitigés en 2019, il doit se contenter de la 10e place sur la grille de départ.

« On aurait certes aimé profiter d’une séance de qualifications, mais nous sommes tous dans le même bateau, a dit le pilote de Saint-Léonard-d’Aston. Par contre, je me dis que tout peut arriver. Je prends l’exemple d’Alex Labbé qui, l’an dernier, est parti dernier et il a terminé troisième.

« Il faut être patient et profiter des erreurs des autres pour remonter le peloton. »

Pilote

Victoires Tours menés Points
1. Andrew Ranger 3 451 311
2. Kevin Lacroix 1 114 293
3. Louis-Philippe Dumoulin 1 155 281
4. Alexandre Tagliani 1 42 267
5. Alex Labbé 0 18 250
6. D.J. Kennington  0 98 246
6. Donald Theetge 0 25 246
8. Jason Hathaway  0 0 241
9. Mark Dilley  0 0 234
10. Marc-Antoine Camirand 0 0 233

 

Les gagnants au Grand Prix de Trois-Rivières

  • 2007 Kerry Micks
  • 2008 Andrew Ranger
  • 2009 Andrew Ranger
  • 2010 Andrew Ranger
  • 2011 Robin Buck
  • 2012 Andrew Ranger
  • 2013 D.J. Kennington
  • 2014 Louis-Philippe Dumoulin
  • 2015 Kevin Lacroix
  • 2016 Kevin Lacroix
  • 2017 Alexandre Tagliani
  • 2018 Alexandre Tagliani