/24m/city
Navigation

Jean-Pierre Szaraz représentera Ensemble Montréal à la mairie du Plateau-Mont-Royal

Jean-Pierre Szaraz représentera Ensemble Montréal à la mairie du Plateau-Mont-Royal
ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Jean-Pierre Szaraz, candidat d’Ensemble Montréal, affrontera Luc Rabouin, candidat de Projet Montréal, dans l’élection partielle du 6 octobre 2019 visant à combler le poste laissé vacant par l’ex-maire de l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez.  

• À lire aussi: Luc Rabouin candidat pour remplacer Luc Ferrandez à la mairie du Plateau-Mont-Royal  

Après une décennie, M. Ferrandez avait remis sa démission en mai dernier. D’autres candidats ont toujours la possibilité de se présenter jusqu’en septembre.  

La candidature de M. Szaraz a été annoncée lundi soir dans un café de l’arrondissement par le chef d’Ensemble Montréal, Lionel Perez, qui a vanté «l’authenticité» de son «candidat de proximité», un résident d'Hochelaga qui fréquente toutefois le Plateau depuis longtemps. 

«Je me présente dans Le Plateau parce que c’est ici que je vis mon quotidien, que je travaille, que je fais mes courses», a fait valoir le candidat. Issu d’une famille de commerçants, il travaille actuellement dans une quincaillerie Rona, en plus d’être consultant en médias sociaux et gestionnaire de communautés.  

Mobilité et commerces  

Le prétendant à la mairie a déjà pris deux engagements. «On va reconstruire le terrain de balle-molle du parc Jeanne-Mance», a-t-il promis à une citoyenne ayant pris la parole pour le soutenir.  

M. Szaraz s’engage aussi à «veiller à l’épanouissement des commerces» qui paient «beaucoup trop de taxes».  

«On m’a parlé de sécurité routière, de la cohabitation difficile entre automobiles, cyclistes et piétons. Je vous comprends et je vous entends», a assuré celui qui n’a pas d’automobile depuis 26 ans, optant plutôt pour la marche et les transports en commun.  

M. Szaraz s’était déjà présenté aux élections municipales de 2017, mais n’avait pas été élu au poste de conseiller d’arrondissement dans le district de De Lorimier.  

Actuellement, tous les élus de l’arrondissement sont issus de Projet Montréal. Même si le parti a une base militante très active, a convenu M. Perez, «tout ne baigne pas dans l’huile dans Le Plateau», selon lui.