/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays s’éclatent au bâton

Les Blue Jays s’éclatent au bâton
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Sept des neuf frappeurs des Blue Jays ont au moins produit un point et la formation de la Ville Reine a pulvérisé les Rangers du Texas 19 à 4, lundi soir, à Toronto.

C’est Brandon Drury qui a été le plus productif. Le joueur qui évoluait au premier coussin a été le premier à inscrire son équipe au pointage en frappant un simple permettant à Randal Grichuk de fouler la plaque en deuxième manche. Deux engagements plus tard, il a réussi le jeu de la rencontre en expulsant la balle à l’extérieur des limites du terrain, alors que trois de ses coéquipiers étaient sur les sentiers.

Ce grand chelem était son 14e circuit de la présente campagne. L’exploit a été réalisé dans une manche où les favoris de la foule ont inscrit pas moins de huit points.

Outre Drury, Justin Smoak et Grichuk se sont démarqués avec quatre points produits chacun. Les deux hommes ont d’ailleurs également aussi frappé des longues.

Les jeunes sensations Vladimir Guerrero fils et Bo Bichette ont aussi participé à ce festival offensif. Le premier a frappé deux coups sûrs en quatre présences au bâton et il a foulé la plaque trois fois. Le second a fait le tour des sentiers autant de fois, mais il a placé la balle en lieu sûr quatre fois en six occasions.

De leur côté, les Rangers ont produit trois points avec des circuits en solo. Nomar Mazara, Willie Calhoun et Rougned Odor en ont été les auteurs.

Au monticule, la victoire a été obtenue par Brock Stewart (2-0), qui a œuvré pendant cinq manches et un tiers. Pour sa part, la défaite a été encaissée par Ariel Jurado (6-8). Ce dernier a permis huit points sur 11 coups sûrs, et ce, en trois manches et deux tiers de boulot.

Les Blue Jays et les Rangers se retrouveront, mardi, pour le deuxième duel d’une série de trois présentés au Rogers Centre.