/news/currentevents
Navigation

Montréal, championne des amendes pour cyclistes

Coup d'oeil sur cet article

Montréal trône en première place, et de loin, quant au nombre d’amendes données aux cyclistes des villes canadiennes.

Selon le Toronto Sun qui a compilé les données, la police de Montréal aurait même donné plus d’amendes que les six plus grandes villes du Canada réunies.

En 2018, 12 285 amendes ont été données à des cyclistes à Montréal, un chiffre proche de 2017 (12 644 constats). Dans le reste du Canada, on parle de 399 contraventions à Calgary, 380 à Vancouver, 292 à Toronto, 180 à Ottawa, 114 à Winnipeg et 113 à Edmonton.

Comparativement à la deuxième place, Montréal a donné 30 fois plus de contraventions que Calgary.

Proportionnellement à la population, Montréal donne un avis d’infraction pour 144 habitants, contre un pour 1775 à Vancouver – une ville réputée pour son réseau cyclable – et un pour 10 034 à Toronto.

Déjà en 2017, les amendes à Montréal avaient bondi de 8% comparativement à 2016, principalement à cause d’une réforme du Code de la sécurité routière, qui interdisait dorénavant les écouteurs. Le SPVM avait aussi serré la vis aux cyclistes récalcitrants pour qu'ils respectent les feux de signalisation ou roulent avec le nombre requis de réflecteurs.

En comparaison, les piétons à Montréal ont été punis presque deux fois plus avec 22 856 amendes à leur endroit en 2018. Les automobilistes, eux, ont reçu un peu moins de 1,59 million d’avis d’infraction, dont 73% représentaient des infractions de stationnement.

En général, au Canada, les amendes sont principalement données pour des feux de circulation non respectés, l’absence de sonnette – légale au Québec –, de lumières ou de freins ou le non-respect des arrêts à proximité des bus scolaires.