/world/usa
Navigation

Une candidate démocrate à la Maison-Blanche part faire des exercices militaires

Une candidate démocrate à la Maison-Blanche part faire des exercices militaires
AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | La candidate démocrate à la présidentielle de 2020 Tulsi Gabbard, réserviste de l’armée américaine, a annoncé lundi qu’elle interrompait sa campagne pour participer à des exercices militaires en Indonésie durant deux semaines, une parenthèse rare chez les prétendants à la Maison-Blanche.

«Je quitte la campagne pour quinze jours afin de revêtir mon uniforme militaire et participer à une mission d’entraînement conjointe en Indonésie», a expliqué la jeune élue de la Chambre des représentants sur la chaîne CBS.

«J’aime pouvoir servir notre pays de tant de façons différentes, y compris en tant que militaire», explique cette commandante de la Garde nationale d’Hawaï, qui tourne autour de 1% des intentions de vote pour la primaire démocrate.

«Alors, quand certains me disent “ce n’est vraiment pas un bon moment pour quitter la campagne, est-ce que tu ne pourrais pas y échapper?”, eh bien, ce n’est pas le sujet. Je ne pense pas à l’impact que cela peut avoir sur ma campagne. J’ai hâte de pouvoir remplir mon devoir et ma responsabilité», poursuit-elle.

Première Américaine d’origine samoane et première parlementaire de confession hindouiste à entrer à la Chambre des représentants, où elle siège depuis 2013, Tulsi Gabbard s’était portée volontaire pour servir en Irak pendant un an, entre 2004 et 2005.

À 38 ans, elle figure parmi les candidats les plus jeunes à l’investiture démocrate en vue de la présidentielle américaine de novembre 2020.