/news/green
Navigation

Des Québécois branchés aux autos électriques

Le nombre de véhicules électriques immatriculés au Québec augmente rapidement

Voitures électriques
Photo Martin Alarie Valérie Mongrain et Alexandre Lebel ont chacun opté pour une auto électrique l’automne dernier, une Tesla modèle 3 et une Leaf de Nissan, en profitant du rabais provincial de 8000 $ et de 2000 $ de la Ville de Laval où ils habitent.

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de voitures électriques sur les routes du Québec augmente à un rythme effréné cette année, grimpant de 22,5 % en seulement trois mois.

« À partir du 1er mai, les ventes de véhicules électriques ont vraiment explosé et ça maintient un bon rythme [...] On ne voit pas d’essoufflement, c’est une tendance irréversible », lance le directeur des ventes chez Hamel Chevrolet, Louis Fostier.

Selon l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), les mois d’avril, mai et juin de 2019 ont permis d’immatriculer plus de 8600 véhicules électriques, soit 95 voitures de plus par jour.

Il s’agit d’un trimestre record pour l’AVEQ, qui mesure les immatriculations dans la province et non directement les ventes des concessionnaires pour calculer les nouvelles voitures sur les routes.

L’association et des concessionnaires automobiles allient cet engouement au nouveau rabais à l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable d’Ottawa pouvant aller jusqu’à 5000 $. Avec ce rabais jumelé à celui de 8000 $ du gouvernement provincial, les Québécois ont pu épargner jusqu’à 13 000 $ depuis mai sur une voiture électrique.

Manque de stocks

« Ça a vidé notre cour », ajoute le directeur général de Nissan Gabriel St-Jacques, Ernesto Calderon.

Le directeur des ventes chez Saint-Laurent Hyundai­­, Opher Kalo, voit lui aussi un grand intérêt pour l’électrique, mais l’attente d’au moins huit mois pour un véhicule décourage de potentiels clients.

« Ce ne sont pas les véhicules les plus payants pour les fabricants », ajoute le directeur des ventes chez Nissan Spinelli à Pointe-Claire, David Lacroix, qui a une liste d’attente de 50 acheteurs.

Le porte-parole de l’AVEQ déplore ce manque de stocks, principal frein pour lui à l’achat d’une auto électrique. « On pourrait facilement en vendre le double », dit Martin Archambault.

« La plupart des fabricants font le minimum nécessaire pour respecter la loi “zéro émission” [qui vise l’augmentation des voitures électriques]. Les concessionnaires ne peuvent pas vendre ce qui ne leur est pas distribué », déplore-t-il.

100 000 d’ici 2020

N’empêche, au rythme actuel, l’AVEQ croit que le Québec pourrait atteindre les 100 000 voitures électriques immatriculées d’ici la fin de 2020.

De juin 2018 à juin 2019, il s’est vendu environ 22 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables, soit autant que de 2011 à 2017. Quand l’Ontario a cessé d’offrir un rabais à l’achat l’an dernier, le Québec a reçu un apport de véhicules électriques qui a permis cette forte croissance, selon l’AVEQ.

Le résident de la Rive-Sud, Pierre-Philippe Poirier­­­, s’est acheté une Leaf de Nissan en mai, parce que c’était « le bon timing » selon lui.

« Ça faisait près d’un an qu’on y pensait, mais avec les subventions au Québec et au fédéral, ça devenait intéressant », dit-il, surtout que les élections canadiennes d’octobre pourraient rendre incertain le maintien de ce rabais.

À Laval, Alexandre Lebel et Valérie Mongrain ont chacun une voiture électrique depuis l’automne, ayant l’objectif de réduire leurs émissions de carbone. Cet été, ils ont roulé sans problème jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine.

Les voitures électriques ne représentent encore que 1 % du parc automobile québécois. Chez divers concessionnaires, elles comptent pour environ 5 % des ventes.

Les autos électriques dans les grandes villes

♦ Gatineau : 1125

♦ Montréal : 6051

♦ Laval : 2861

♦ Terrebonne : 1525

♦ Longueuil : 1590

♦ Québec : 3732

♦ Sherbrooke : 1471


► Au Québec

En date du 30 juin 2019

♦ Véhicules électriques immatriculés : 52 556

♦ Dont 26 300 entièrement électriques et 26 256 hybrides rechargeables

♦ Les véhicules électriques du Québec comptent ainsi presque pour la moitié des 112 020 ventes au Canada.

 

Les plus populaires chez nous

♦ Chevrolet Volt ( 22%)

  • 11 546

♦ Nissan Leaf ( 14,2 %)

  • 7477

♦ Toyota Prius Prime ( 7,2 %)

  • 3830

♦ Tesla Model 3 ( 7 %)

  • 3669

♦ Chevrolet Bolt EV ( 6,8 %)

  • 3551

Source : Association des Véhicules Électriques du Québec