/world/europe
Navigation

France : des trains de Bombardier éprouvent des problèmes à répétition

France : des trains de Bombardier éprouvent des problèmes à répétition
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un modèle récent de trains régionaux livré par Bombardier aux chemins de fer français connaît des problèmes à répétition.

Les Regio 2N ne supportent pas les températures trop chaudes ou trop froides, et les suicides, rapporte mardi le quotidien «Le Parisien».

«Quand on est aux commandes d'un Regio 2N, on a l'impression de conduire un train en plastique. Ils sont fragiles», a affirmé un chef de train non identifié au quotidien français.

Cet été, la SNCF (Société nationale des chemins de fer français) a demandé aux conducteurs des trains de circuler sur les voies de service à 5 km/h plutôt qu’à 30 km/h, lorsque les températures excèdent 30 degrés. Cette limitation a été imposée en raison de risque d’arrachage des caténaires, les lignes électriques suspendues qui alimentent les trains.

Les Regio 2N sont en service depuis 2014 et 200 rames de trains ont été livrées depuis ce TEMPS. Ils sont fabriqués dans une usine française de Bombardier.

Les suicides sur les voies peuvent causer un mauvais fonctionnement particulier. Le choc à l’avant du train peut provoquer un court-circuit sur le tableau de bord du conducteur, ce qui empêche les communications d’urgence, indique de son côté le réseau radiophonique RTL.

En hiver, c’est le givre qui entraînerait des problèmes, selon les dires du syndicat qui représente les cheminots, la CGT (Confédération générale du travail).

La SNCF conteste la véracité des problèmes hivernaux, mais reconnaît la situation en été. On y voit des problèmes de jeunesse, même si les trains circulent depuis 2014.

«L'hiver, il n'y a pas de problème particulier. Et l'été, il y a des adaptations à faire. C'est un problème de jeunesse», a indiqué la SNCF au «Parisien».