/opinion/columnists
Navigation

Le coureur des vins

Coup d'oeil sur cet article

On ne s’y attend pas, et le décor, beau mais tout simple et sans prétention, ne laisse jamais croire que nous sommes dans un établissement récipiendaire du Grand Award de la prestigieuse revue Wine Spectator. C’est à Beloeil près de la 20, sur le bord du Richelieu, et le resto est une partie d’un hôtel très mignon combiné à un petit regroupement de condos qui s’appelle Rive-Gauche. Sympathique. Le resto, c’est Le coureur des bois et je suis tombé en amour et sur le dos.

J’imagine que si vous le demandez gentiment dans une période pas trop achalandée, on vous fera visiter aussi cette cave à vin comme je n’en ai jamais vu. Environ 20 000 bouteilles. D’une beauté, d’une rareté, d’une surprise à couper le souffle.

En connaissez-vous beaucoup des restaurants qui comptent 12 sommeliers à leur service ?

COMME DES HUMAINS

Le propriétaire est Mathieu Duguay, qui dirige l’énorme compagnie de gestion immobilière Cogir, mais qui, avec sa conjointe, tripe à fond sur la bonne bouffe et les vins. Il a enfin arraché cette décoration, cette reconnaissance qu’il attendait depuis quelques années. Wine Spectator est lu par environ 3 millions de personnes sur la planète.

Cette récompense extrême, seulement 4 établissements l’ont eue au Canada, 91 dans le monde. Sur la porte de la cave à vin, il est écrit à la craie : « En fait, la vie des grands vins est semblable à celle de l’homme. Une enfance fringante, une adolescence parfois bourrue, et enfin, l’âge adulte qui offre le meilleur de lui-même. Certains sont bâtis pour vivre longtemps, d’autres pas. La destinée de chacun, au fond, demeure imprévisible. »

Merci à Sophie Lamontagne pour la passionnante visite.

SUR TERRE

  • « Ohhhh, comme elles sont belles les petites roues des nouvelles trottinettes !!! » (Un nid de poule)
  • « Cherche adversaire qui abandonne. Défection hâtive serait appréciée. » (Eugenie)
  • Philosophie Denis Labrecque : Pourquoi il ne faut jamais retourner avec son ex ? Lorsque tu es égaré(e) et que tu vois un arbre pour la deuxième fois, c’est que tu es perdu en ta...
  • Il y a trois équinoxes au Canada. L’équinoxe du printemps, l’équinoxe de l’automne et l’équinoxe de Vancouver.