/24m
Navigation

Parc Frédéric-Back: 8,5 millions $ pour deux nouveaux secteurs

Parc Frédéric-Back: 8,5 millions $ pour deux nouveaux secteurs
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES

Coup d'oeil sur cet article

De nouvelles sections du parc Frédéric-Back, dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, seront rendues accessibles aux Montréalais en 2021, tandis que le parc ouvrira complètement ses portes avec une année de retard.

Initialement annoncés pour 2025, les 153 hectares du parc bâti sur un ancien dépotoir ne seront entièrement ouverts qu’en 2026. «Ce n’est pas un parc comme un autre. Non seulement c’est un terrain qui est contaminé, mais c’est un terrain où il faut préserver l’équilibre», a mentionné la mairesse Valérie Plante en conférence de presse mercredi.

Par exemple, la plantation d’arbres doit être planifiée judicieusement, en raison du terrain particulier. «Il faut le faire de façon intelligente, parce que si on met trop de poids à certains endroits, ça peut faire en sorte qu'il y a du jus de poubelles qui sort ailleurs. On est vraiment sur un dépotoir qu'on est en train de réhabiliter», a donné en exemple la mairesse.

Compte tenu de ce contexte, la Ville se défend de devoir repousser la date d’ouverture complète du parc. «Ce n’est pas du tout un retard. Ce n’est pas parce qu’il y a un problème technique ou un problème financier. On n’a pas le choix, de par sa composante de base», a-t-elle expliqué.

Deux nouveaux secteurs

Deux portions supplémentaires seront ouvertes à la population montréalaise au printemps 2021. Le secteur Iberville Nord et le secteur de la Plaine Est, qui comptent environ 18 hectares, seront aménagés au coût de 8,5 millions $.

Ces zones seront agrémentées de près de 550 arbres et plus de 17 000 arbustes. Le site comptera aussi des chaises longues, des ombrelles et des tables de pique-nique. Des frênes malades de la métropole, transformés en mobilier urbain, y trouveront d’ailleurs une seconde vie.

La Ville bonifiera également le réseau de sentiers pour les amateurs de course, de marche, de ski de fond ou de raquette.

Dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de la Ville de Montréal, une partie du parc avait été inaugurée et rendue accessible au public.