/world/usa
Navigation

Sans famille, il invite «tout le monde» aux funérailles de sa conjointe tuée à El Paso

Sans famille, il invite «tout le monde» aux funérailles de sa conjointe tuée à El Paso
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un homme qui a perdu sa conjointe dans la fusillade d’El Paso a touché le cœur des citoyens de la région et de milliers d’internautes dans les dernières heures.

Sans famille proche, Antonio Basco a invité toute personne qui le désire aux funérailles de sa femme des 22 dernières années, Margie Reckard.

«Antonio Basco marié pendant 22 ans à Margie Reckard. Il n’a pas d’autre famille. Il accueillera tout le monde aux funérailles de sa femme», peut-on lire sur l’avis de décès.

La maison funéraire Perches Funeral Homes a partagé la notice nécrologique sur sa page Facebook en ajoutant: «Montrons à cet homme et sa conjointe tout l’amour d’El Paso».

La publication est rapidement devenue populaire avec plus de 9200 réactions, 1800 commentaires et 13 000 partages en moins d’une journée.

«Il était vraiment inquiet que personne ne se présente à l’enterrement, car il n’a pas de famille dans la région», a raconté le directeur de la maison funéraire, Harrison Johnson, à BuzzFeed News.

«Il ne s’est pas confié sur son passé, mais nous a dit qu’elle était la meilleure chose qu’il lui était arrivé dans la vie.»

Lieu plus grand

Perches Funeral Homes a partagé un nouveau message mercredi soir pour remercier la population de sa générosité.

«Nous vous remercions pour tous les magnifiques messages et commentaires qui ont été envoyés. La réponse de la communauté a été telle que les funérailles de Margie K. Reckard ont été déplacées pour accueillir tout le monde.»

Les trois enfants de la défunte devraient être présents selon la chaine de télévision KTSM.

«Nous voulons remercier les citoyens d’El Paso. Je ne sais pas ce que nous aurions fait sans eux», a fait savoir la belle-fille de Mme Reckard, Hilda Nuzzi.

Jour et nuit sur les lieux du drame

Selon plusieurs médias américains, Antonio Basco passe ses journées et parfois ses nuits à proximité du magasin Walmart où sa conjointe a été tuée par balle le 3 août dernier lorsqu’un jeune homme a fait feu, tuant 22 personnes.

L’homme se tient souvent près de la croix au nom de sa femme installée sur place.

«Elle était tout mon monde, c’était une femme vraiment spéciale», a confié M. Basco à BuzzFeed News.

«Ce n’était pas une personne que tu rencontres, comme ça, dans un bar ou un restaurant. C’était le genre de personne que tu attends toute ta vie même si tu ne la mérites pas.»