/news/transports
Navigation

16 accidents en 11 ans à une intersection de Beauport

Malgré cela, le ministère des Transports ne juge pas que cette intersection à Beauport est problématique

Un autre accident est survenu le 5 août à l’intersection du boulevard des Chutes et de l’autoroute Dufferin-Montmorency.
Photo courtoisie, T.E.B. service routier Un autre accident est survenu le 5 août à l’intersection du boulevard des Chutes et de l’autoroute Dufferin-Montmorency.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministère des Transports estime que l’intersection du boulevard des Chutes et de l’autoroute Dufferin-Montmorency, dans le secteur de Beauport à Québec, n’est « pas problématique » bien qu’on y dénombre 16 accidents en moins de 11 ans, ce qui révolte un homme qui a failli y laisser sa vie il y a quelques années.

De 2009 à 2018, il s’est produit 14 accidents, faisant cinq blessés mineurs et un blessé grave sur ce carrefour qui surplombe l’autoroute, montrent des données du MTQ obtenues par Le Journal.

Or, on en dénombre au moins deux autres depuis le début de l’année 2019. Le 5 juillet dernier, une camionnette a fait des tonneaux sur le boulevard des Chutes après avoir été percutée par une voiture qui n’aurait pas fait son arrêt obligatoire, faisant des blessés légers.

Cet accident avait fait bondir Alexandre Lajoie, 27 ans, qui a subi de graves blessures dans une collision à cette même intersection, en 2011. Dans une entrevue au Journal, il y a un mois, il réclamait des arrêts dans toutes les directions.

Autre collision

Voilà que, quelques semaines plus tard, un autre impact s’est produit le 5 août. Malgré le choc important entre les deux véhicules, il n’a heureusement causé que des blessures mineures à trois personnes.

M. Lajoie accuse le ministère de n’avoir rien fait jusqu’à maintenant parce que la plupart des accidents n’ont causé que « de la tôle froissée ou quelques petites côtes cassées ». « Ils attendent que quelqu’un décède? » lance-t-il.

Questionné par Le Journal, le MTQ a d’abord expliqué que selon ses indicateurs de sécurité, « ce secteur n’est pas problématique ».

Dans une autre réponse écrite, sa porte-parole, Mila Roy, a précisé que le nombre d’accidents « n’est pas élevé » compte tenu du volume de circulation qui est de 9000 véhicules entrants par jour.

L’appel pour plus de sécurité de M. Lajoie pourrait tout de même avoir été entendu.

« Étant donné la gravité des derniers événements, le MTQ envisage de bonifier la signalisation. Ainsi, la solution de mettre des arrêts à cet endroit fait partie des options qui seront regardées par le ministère », a affirmé Mme Roy.

Pour sa part, M. Lajoie croit que la confusion peut rapidement s’installer à cet endroit, étant donné le nombre de voies qui se croisent et le fait que certains automobilistes n’ont pas à s’immobiliser.

À pied

Il ajoute que beaucoup de personnes traversent à pied l’intersection même si c’est interdit, puisque de l’autre côté du pont routier se trouve le parc de La Pointe offrant un point de vue magnifique sur le fleuve Saint-Laurent.

— Avec la collaboration de Catherine Bouchard

 

Un problème récurrent

Accidents répertoriés au carrefour du boulevard des Chutes et de la bretelle A-440 Ouest :

  • 2009 : 2 accidents (1 blessé léger)
  • 2010 : aucun accident
  • 2011 : 1 accident (1 blessé grave)
  • 2012 : aucun accident
  • 2013 : 2 accidents (1 blessé léger)
  • 2014 : 2 accidents (1 blessé léger)
  • 2015 : 2 accidents (aucun blessé)
  • 2016 : 3 accidents (1 blessé)
  • 2017 : 1 accident (1 blessé léger)
  • 2018 : 1 accident (aucun blessé)