/news/green
Navigation

Dépotoir illégal en Montérégie: une injonction pour faire cesser les activités

bloc déchets
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le ministère de l’Environnement a obtenu une injonction pour faire cesser, bien que temporairement pour le moment, l’accumulation de déchets dans un dépotoir illégal d’Henryville, en Montérégie.

Rappelons que le 31 juillet dernier, TVA Nouvelles rapportait qu’un grand terrain vague situé en bordure de la route 133 avait été transformé en dépotoir par une entreprise, ITA-CAN Démolition inc. On y retrouve «des milliers de mètres cubes de matières résiduelles, principalement constitués de matériaux secs issus du domaine de la construction, de la rénovation et de la démolition».

Il a été impossible de visiter le site: l’équipe de TVA Nouvelles qui s’est rendue sur place a été chassée par un homme qui se dit propriétaire de l’endroit. Ce dernier a plaidé qu’il avait «un droit acquis» pour y mener ce genre d’activités et que les matériaux accumulés sont destinés à être recyclés.

Toutefois, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ne l’entend pas de cette façon: «Cette entreprise ne détient aucune autorisation du Ministère pour recevoir et stocker des matières résiduelles ni pour gérer un centre de tri».

Une injonction a donc été émise pour forcer l’entreprise à mettre sur pause les activités sur le site jusqu’au 23 août 2019.

Cinq incendies sont survenus dernièrement dans les amas de matières résiduelles. Urgence-Environnement s’est rendu sur les lieux les 13 et 28 juillet ainsi que les 4 et 13 août 2019 pour s’assurer «que la contamination qui pourrait s’ensuivre soit contenue».

«Une enquête en vue d’entreprendre des poursuites pénales est en cours dans ce dossier», a aussi fait savoir le ministère.